Il y a du bonheur partout


VIS TA VIE : IL Y A DU BONHEUR PARTOUT



mercredi 4 juin 2014

Mes gémissements...

Il est archi évident que la réforme territoriale va se transformer très rapidement en chemin de croix pour l’exécutif.  Tous les ingrédients sont réunis pour qu'il n'y ait que des mécontents et ce qu'on entend aujourd'hui n'est rien en comparaison des hurlements inévitables quand il va falloir désigner les capitales régionales et qu'il y aura, forcément, des grandes villes qui seront déclassées.

Je vais gémir à mon tour. 

Sans l'avoir regardée en détail, la nouvelle carte ne m'inspire rien. On a collé les anciennes régions deux par deux. L'impression que j'en ai, c'est que c'est une réforme a minima faite à la va-vite sans trop y avoir réfléchi. Vu le coût politique à payer pour une telle réforme, je m'attendais à un peu plus de finesse...

Personnellement, j'aurais revu les découpages au niveau des départements en fonction des limites des anciennes provinces qui, qu'on le veuille ou non, ont entrainé des comportements culturels qui perdurent encore. J'aurais également été attentif à la ville capitale qui identifie sa région, et je n'aurais jamais renvoyé sa désignation à un décret à venir.....

Méthodologiquement j'aurais confié le travail à une commission de 15 membres formée de politiques de tous bords et de représentants de la société civile dont un géographe renommé, avec pour mission de remettre un projet motivé dans un délai d' un mois vu que nous sommes pressés, en sachant que, forcément, le projet ne serait jamais parfait...

On nous annonce des économies à venir. oui, peut-être. mais pas tout de suite. Il va falloir déplacer des fonctionnaires, agrandir des bâtiments, allonger des parcours, ça ne sera pas gratuit. Dans le long terme on fera peut-être des économies d'échelle, mais pas les 20 milliards qu'on annonce. Si le bilan financier est positif ça ne sera pas déjà si mal...

Une réforme pour rien? Non, il faut amincir notre mille-feuilles administratif, le rendre plus digeste et moins coûteux, revoir les compétences, et, ma foi, il est grand temps de commencer. Le plus difficile c'est de se mettre en route. Voilà, c'est fait.... Continuons...

Beauté des symétries d'un petit plateau en verre fin 19e

1 commentaire:

  1. Ton billet mérite une longue réponse... Je vais essayer de faire un billet (je ne te promets rien) ce soir.

    RépondreSupprimer