dimanche 31 décembre 2017

De l'an neuf...

Voilà, voilà, voilà, l'an neuf arrive.. Il reste quelques heures pour profiter du millésime 2017 et ensuite ça sera fini...

Etant le seul blogueur qui  s'assure un suivi de lui-même, je me dois de constater que mon nombre d'orgasmes annuels est en nette diminution, mais quand même, ça reste encore honorable avec un  chiffre de 96 au compteur pour cette année qui s'achève, chiffre que je peux rapprocher des 125 de 2008 ou des 170 de 2012..  Ninon  de Lenclos a cessé de sexer à 74 ans et j'espère aller bien plus loin en âge et ainsi battre son record. Quelques molécules pourront avantageusement m'y aider.. On ne pourra pas dire à ma mort que je n'ai pas tout fait pour éviter le paradis...  Il faut admettre que de devoir côtoyer une Bernadette Soubirous pendant toute une éternité, merci, mais ça ne sera pas pour moi, je laisse ce plaisir à d'autres...

Mis à part ces considérations hautement philosophiques j'attendrai les vœux de Macron pour savoir ce qu'il faut retenir de cette année politique carrément étonnante et décoiffante. On ne pouvait pas imaginer un tel chamboulement et d'ailleurs aucune voyante ni aucun extra lucide ne l'avait prédit, ce qui ne m'étonne pas le moins du monde, ces gens là étant des abrutis par définition...
Bien entendu je ne souhaite pas de bonne année ni à Mélenchon, ni à Corbière, ni à Le Pen, ni à Wauquiez, ni à Hamon, ni à des tas d'autres et j'espère qu'ils vont continuer à se wautrer dans les fanges d'une opposition stérile en gueulant sur tout ce qui passe à leur portée et dont ils espèrent faire un buzz... Ce qui  nous fera toujours rigoler..

Il y a du mou en ce moment chez les mollahs qui sauront se ressaisir et exercer une répression impitoyable contre leurs manifestants. Les jeunes iraniens se rebiffent et voudraient sortir de leur théocratie, avoir le droit de choisir leurs croyances ou choisir de ne pas en avoir. Faisons confiance à Internet pour porter ces messages à la terre entière, pour souhaiter vivre sans cette religion rétrograde, moyenâgeuse, haineuse, intolérante et qui sème de la misère partout... Le 21eme siècle sera-t-il religieux ou ne sera-t-il pas?  J'ai la laïcité un peu radicale comme le regrette à tort notre Macron qui peut être crétin parfois,  et j'espère que nous deviendrons carrément plus athées  au cours du siècle contrairement à ce qu'on nous avait annoncé.

Voilà, voilà, voilà.  En 2018 nous fêterons le cinquantenaire de mai 68. C'était mes vingt ans...

Une bonne année et surtout, une bonne santé à tous...


vendredi 29 décembre 2017

Dernier coup de gueule de l'année..

Apple a avoué avoir ralenti ses Iphones qui vieillissaient et se fait attaquer en justice partout dans le monde,  une class action est lancée en France pour obsolescence programmée contre les imprimantes Epson, les consommateurs se rebiffent et vont être efficaces.
Je viens de m'inscrire à l'association "Halte à l'Obsolescence Programmée"

Je suis effaré des conneries que l'on essaie de nous faire entrer dans la tête pour vendre. Ainsi cette pub à la télé pour un énième radiateur électrique qui "va nous faire faire des économies". Certains vont jusqu'à oser annoncer 45% d'économie d'électricité. Or chauffer veut dire faire passer un volume V d'air de la température T1 à la température T2  ou bien maintenir une température constante en dépit des déperditions des murs proportionnelles à la différence de température intérieure, constante, et extérieure  qui varie. Quel que soit le mode de chauffage dont on se sert, la quantité d'énergie nécessaire pour aboutir à ce résultat est la même.

Comme l'énergie électrique est transformée à 100% en énergie chaleur dans tous les radiateurs électriques du monde entier, quelle que soit leur forme, leur taille, leur couleur, leur mode de fonctionnement, je ne vois pas où l'on peut gagner 45% de dépenses...  On peut faire varier les sensations de confort, lisser les variations de température en sophistiquant les thermostats mais on ne peut pas faire d'économie d'électricité. Point.

Les seules économies à attendre viendront de l'isolation des bâtiments en limitant au maximum les déperditions à travers les murs. Certains bâtiments sont si bien isolés de nos jours que la chaleur corporelle des habitants suffit à maintenir la température de confort dans les pièces. Si l'on ajoute que les cellules photovoltaïques du toit suffiront à couvrir les besoins en électricité des habitants on voit vers quelle direction il faut aller.

Bien entendu les architectes des bâtiments de France devront cesser d'imposer des couvertures en telle tuile ou en telle ardoise et de telle couleur et de tel module, et nos chers écologistes devront accepter que l'on dégrade un peu la beauté des paysages de France. Mais forcés par la réalité et la fin des énergies fossiles, nous  y viendrons...

jeudi 28 décembre 2017

Du retour..

J'ai raté la tempête Bruno. C'est toujours impressionnant une tempête, mais là je suis rentré au Sanctuaire et ici le temps est calme..
Les petits étaient en pleine forme et ont bien travaillé à l'école ayant obtenu tous les deux au cours du trimestre qui vient de s'achever des moyennes au dessus de 19/20. Mais il s'agit de l'école primaire. La remise des cadeaux, avant le repas de réveillon, que j'ai filmée avec le téléphone, nous laissera un beau souvenir de ce  Noël...
Jours tranquilles au Sanctuaire désormais. Il me reste à préparer le passage à l'année prochaine après m'être  penché sur ma chasse d'eau que j'avais laissée à sa fuite en partant. Un simple relevé du compteur entre minuit et 7 heures du matin m'avait indiqué qu'elle perdait 26 litres d'eau ce qui ramené à l'année faisait en gros 33 m3 soit environ 100 euros..
J'ai cru en rentrant de mon voyage que c'était réglé et qu'elle ne fuyait plus, mais le test de l'index, que je mets en travers contre la paroi de la cuvette, me démontra que ça coulait toujours, bien que ça ne se voie pas. Le compteur m'appris ce matin que nous étions passé à plus de 100 litres par jour soit 36 m3 par an, alors que la consommation moyenne d'une personne est estimée à 70 m3 par an... Diantre..!
Démontage, nettoyage du joint entartré, réglage du niveau de l'eau et un quart d'heure plus tard le test du doigt me confirma que ça ne fuyait plus...
Prochain petit travail : repasser la nappe. Ensuite préparer la table et faire les courses...

jeudi 21 décembre 2017

Du voyage..

Quelques mots pour garder trace de ce voyage.
Une journée dans le pied à terre à Paris pour des petits travaux d'entretien et ensuite petit séjour en grande banlieue parisienne pour deux jours avec ma fille qui avait besoin que je lui déplace un radiateur et que je lui en installe un autre. Du coup le couple s'est mis à ranger, trier, jeter et remettre de l'ordre  dans sa maison. C'est l'effet "papa quand tu viens" m'ont dit souvent ma fille et mon fils quand je solutionne des problèmes qui traînent depuis des semaines. Nous avons aussi regardé pour un futur petit chantier d'électrification de  l'abri du fond de leur jardin, ce qui me prendra 3 ou 4 jours quand ils auront décidé de le faire, certainement au printemps prochain.
Lundi je suis venu en l'Île pour un court séjour marqué par deux passages aux Emmas où je n'ai rien trouvé qui vaille, une visite chez l'ophtalmo où il a conclu que tout allait bien, un bonjour à Txalaparta où j'ai bu deux cafés, une promenade le long de la mer où le soleil rasait, créant ce contre-jour que j'aime tant, l'achat du cadeau pour mon ex-épouse, le Goncourt qui m'a semblé bien mince auquel j'ai rajouté le Renaudot pour donner du volume, et voilà...
Tout à l'heure j'irai faire un coucou à mes parents en visitant leur tombe, et ensuite, allant chez P., il nous emmènera en Espagne pour manger ensemble.  J'en profiterai pour acheter trois cartouches de cigarettes que je rapporterai à L.
Ménage et rangement ce soir. Et demain matin en route pour aller chez mon fils...


mardi 19 décembre 2017

Des migrants..


Face à la misère du monde, il faut faire preuve de réalisme : nous ne pouvons les accueillir tous et le plus logique serait d'accueillir des gens qui ont de sérieuses raisons de quitter leur pays puisqu'ils y sont en danger, qui ont toutes les chances de s'adapter et de s'intégrer dans notre société, qui ne nous haïssent pas fondamentalement, qui ne vivent pas dans une religion rétrograde et intégriste, qui respectent les femmes et les gays, bi, trans et nos règles de vie, et qui sont susceptibles de se prendre en charge rapidement sans demeurer un problème permanent, assistés jusqu'à la fin de leurs jours.


Le niveau de saturation pour la population autochtone me semble atteint. Quand je sors en ville, c'est simple, je n'entends plus parler français, je croise des groupes qui me semblent menaçants et de voir quantité de bâchées me confirme que pour l'ouverture d'esprit et l'intégration de certains, ce n'est pas prêt d'être gagné.
Même impression quand je suis à Paris. Le parvis de la gare du Nord est livré à tous les trafics, les couloirs du métro gare de l'Est sont squattés par les zigotos à la mine inquiétante et il y a des rues où  je n'oserai pas aller... Je suis toujours étonné de voir des gens qui haïssent tant ceux qui les ont colonisés, qui nous accusent de racisme  à la moindre occasion, chercher à vivre chez  nous  au lieu de rester chez eux avec les leurs et faire profiter leur pays de leurs compétences et de leur savoir.

Je soutiens  Macron qui veut enfin contrôler la situation : faire un recensement fiable, savoir qui est qui, gérer les cas, renvoyer ceux qui n'ont pas de raison de rester chez nous et  stopper les trafics en tout genre
Bien entendu des associations râlent au nom des grands principes. Mais elles devraient plutôt aller sur place inciter les femmes africaines à avoir moins de sept enfants chacune dont on se demande ce qu'ils vont bien pouvoir devenir...

Le maire de Strabourg dans son éditorial du journal municipal de novembre nous indique " C’est ainsi qu’en lien avec les services de l’Etat, nous avons apporté des réponses personnalisées à chacune des personnes qui se trouvaient dans le camp sauvage de la rue du Rempart; selon leur situation, demandeurs d’asile, en cours de demande ou déboutés ; selon leur état de santé; et selon la composition des familles. Nous sommes heureux d’avoir pu apporter des réponses adaptées au statut de chaque personne dans le respect de son parcours et de ses droits et surtout dans la dignité." Plus loin, dans ce même bulletin municipal, un article nous raconte " La mère a les traits tirés, mais elle ne quitte pas ses cinq garçons des yeux. Deux d'entre eux sont atteints de troubles autistiques, mais ils n'ont jamais été pris en charge. La famille a quitté les Alpes albanaises et sa vie de misère il y a quelques semaines pour un long périple vers la France. Quelques jours auparavant, ils étaient arrivés sur ce campement sauvage installé depuis fin mai, où de nombreux demandeurs d'asile en provenance des Balkans, et notamment d'Albanie, ont fait escale.(..)  Pour la famille albanaise un hébergement a été trouvé dans le grand est.."
Plus loin on lit " la récente massification des arrivées sur notre territoire ne permet plus d'accueillir de nouveau arrivant.. les dispositif d'hébergement d'urgence de la région sont engorgés.."

Un nouveau camp sauvage a déjà remplacé le camp sauvage dont on avait relogé les occupants. On raconte que 5 hôtel de Strasbourg sont remplis par des roumains, sans compter les deux camps de caravanes et les autres camps sauvages qu'on voit s'installer en permanence de ci, de là...  Que vont devenir ces 5 enfants albanais qui sont arrivés avec leur mère et leurs problèmes. A nous de trouver des solutions, ils sont là désormais...

Oui, il est temps de faire quelque chose... Je soutiens Macron...

mercredi 13 décembre 2017

En attendant le solstice...

Le froid commence à s'installer et les jours n'en finissent pas de raccourcir...
Novembre est habituellement le mois des déprimes, mais cette année encore ça s'est bien passé et les fêtes pointent le bout de leur nez maintenant.
Je vais entamer un tour des miens et faire une halte en l'Île pour consulter l'ophtalmo. Hier c'était le dentiste.

Cet après-midi je regardais distraitement un film de cape et d'épée, le Capitan avec Jean Marais et Bourvil. Bouches parfaites des acteurs, costumes neufs et propres, même pas de boue, éclairages impeccables, on était en pleine idéalisation d'un passé qui n'a jamais existé. Le seul film qui ait osé montrer un peu de la réalité c'est Barry Lyndon avec ses plans éclairés à la bougie, ses costumes usés et sales, quelques bouches édentées, etc... Si on sort des fantasmes d'un passé réinventé, on est obligé quelque part de reconnaître que c'est mieux maintenant. En tout cas, en ce qui me concerne, sans les nombreux soins que j'ai reçu, je ne sais pas si je pourrais encore croquer une pomme... Alors la nostalgie du passé, ce n'est pas trop pour moi...

J'ai regardé aussi la fiction consacrée à Stephen Hawking victime de la maladie de Charcot et qui tente encore, à 72 ans, pur esprit quasiment coupé du monde, d'unifier la physique de l'infiniment petit avec celle de l'infiniment grand, la mécanique quantique avec la théorie de la relativité, et d'essayer de savoir  ce qu'il en est du temps : y a t-il eu un début et y aura t-il une fin?

J'ai pensé, en voyant ce film, au livre autobiographique, "le Scaphandre et le Papillon", de Jean Dominique Bauby, qui, victime d'un locked-in syndrome, s'est retrouvé enfermé à l'intérieur de son corps avec seulement le clignement de son oeil gauche pour en sortir... Une lecture qui m'avait abasourdi...

Alors, quand j'évoque les déprimes de novembre, je trouve que je pousse un peu. Je gémis parfois, mais franchement....

dimanche 10 décembre 2017

Adieu...

J'ai suivi les obsèques de Johnny, quelques fois ému. Marqueur par ses chansons du temps qui passe, lequel finit toujours par s'arrêter, ses funérailles ne pouvaient pas me laisser indifférent. Elles furent à la hauteur de ce qu'il représentait pour beaucoup et c'est cette impressionnante participation populaire qui va les rendre inoubliables.

C'est son côté voyou,  bord-line, sauvage, libre, battant, rebelle qui a plu aux uns et aux autres. Je n'utiliserai pas le mot insoumis tant il devient négatif maintenant et la dernière "livraison" du Mélenchon dépasse toutes les bornes: "Samedi, jour anniversaire de la loi de 1905 sur la laïcite de l'État, le président de la République, chanoine de Latran, participe à une messe dans l'église de la Madeleine, monument religieux contre-républicain, où la prostituée de l'évangile implore le pardon du Christ. En face, l'assemblée nationale. Les rue qui mènent à ce bâtiment portent les noms des avocats de louis XVI et Marie-Antoinette. On voit ici ce que vaut la laïcité républicaine de certains. Rappelons que Clémenceau, vainqueur de la grande guerre, refusa d'entrer à Notre-Dame pour le «Te Deum» de la victoire. Mais là, évidemment..." (sic.  J'imagine que l'usage qu'il fait des majuscules et minuscules porte sens pour lui... )
On ne l'a pourtant pas entendu faire la moindre remarque concernant les obsèques nationales de son héros Chavez. Mais que représente donc cette croix derrière son cercueil?


Après avoir insulté une journaliste, demandé qu'un organisme les contrôle, trouvé anormal qu'ils aient une famille et des amis, voilà qu'il regrette qu'un président de la République, qui est avant tout un citoyen,  entre dans une église pour assister à des obsèques.... Je me demande où en seraient nos libertés si lui et sa bande avaient accédé au pouvoir...

Une autre vision du diable sur ce vase Portieux de la fin du 19e siècle....

vendredi 8 décembre 2017

Je ne suis pas très Johnny....

Je réussis à survivre à la déferlante johnnyesque. Encore demain et espérons que les télés et radios reprendront ensuite leur programmation normale.
Après ça va se calmer. L'idole ne pourra se faire adorer que sur l'île de Saint Barth, paradis des milliardaires, si bien  que quelques tourist operators lanceront certainement le produit "Saint Barth et la tombe de Johnny" dans les prochaines semaines. Avec quelque succès au début...
Ce grandiose hommage rendu à quelqu'un qui s'est fait domicilier en Suisse puis  aux USA pour échapper à l'impôt et à la solidarité nationale (à laquelle on est enclin à faire appel quand il s'agit de se faire soigner), semble tout à fait normal pour des gens qui gémissent tout le temps sur les injustices de notre société. Combien seront-ils demain à se rendre sur les Champs Elysées pour se recueillir au passage du cortège du défunt?

Ce qui m'a étonné, c'est qu'un chanteur âgé de 74 ans, atteint d'un cancer, monte encore sur les estrades plutôt que de rester chez lui, épuisé par la maladie et les traitements. Il y a été certainement obligé par d'impérieuses nécessitės financières. Je dois avouer que j'attends la suite avec curiosité. Quand je vois le temps que met à se régler le petit héritage absolument simple avec zéro problème de mon père, je me demande comment ça va se passer pour Johnny. Des enfants de plusieurs lits, des enfants adoptés, des ex-épouses, une épouse,  du patrimoine, vraisemblablement beaucoup de dettes,  une noria qui gravite autour de tout cela (détenteurs de droits, producteurs, éditeurs, avocats, etc..), je subodore que les feuilletonistes de la presse à scandales vont se faire un devoir de se faire des thunes en nous racontant toute cette saga par le menu. J'estime qu'il y en a au moins pour trois ans. Un vrai fond de commerce...

Bon.. Laissons les supers héros terminer en beauté leur somptueuse existence et souhaitons leur, s'ils y croient, un magnifique au delà...

mercredi 6 décembre 2017

Oh, merde !

"Oh, merde !" me suis-je écrié en apprenant la mort de Johnny ce matin. Un monument d'une époque disparaît et même si je n'ai aucun vinyl de lui, n'ayant pas été yéyé, il restera pour moi un mec qui aura vécu à fond, alcool, drogue, tabac, femmes, enfants, fric, motos, voitures, voyages, films, chansons, concerts, démesure,  et même cancer pour terminer tout ça.
Je réécouterai toujours avec plaisir quelques unes de ses chansons magnifiques dont celle qu'il a consacrée à sa fille Laura...


mardi 5 décembre 2017

Jean s'enterre...

Jean d'Ormesson ne voulait pas mourir tant que Hollande serait président pour être sûr que ce ne soit pas lui qui fasse son éloge funèbre. Il a parfaitement réussi. N'ayant lu aucun de ses livres j'ai cependant un autre souvenir de lui : je l'ai vu une fois sur un quai de la gare de l'Est, il n'y a pas si longtemps, reconnu de dos, comme je le doublais pour aller prendre mon train, et fus étonné qu'il soit si petit... Il était accompagné d'un grand, son majordome, j'imagine...

Mon éloge funèbre s'arrêtera là. A la télé, nous avons droit à l'instant à l'inévitable Frédéric Mitterrand, qui est de tous les hommages posthumes.

Nous avons droit aussi ce matin à l'inévitable Wauquiez qui fait encore de la provocation avec ses santons. Un habitué de la provocation. Comme le raconte ce même Frédéric: "Cet allumeur de Laurent Wauquiez me fait passer un petit papier au conseil des ministres. Il est assis en face de moi. Il a écrit : "Pourquoi tu me regardes avec cet air langoureux?" Il doit s'ennuyer et teste son pouvoir de séduction sur moi pour se distraire. C'est effectivement un beau gars dans le genre qu'on regarde dans les vestiaires après un match de foot et à qui on parle de filles en pensant éventuellement à autre chose."
Je suis convaincu que Wauquiez est un homosexuel refoulé ce qui peut expliquer bien de ses comportements: s'il était enfin lui-même, il serait moins outrancier et plus stable...

Pour le reste, je viens d'amener ma voiture à la révision des vingt mille kilomètres. Elle a déjà sept ans. C'est dire que je roule peu. Je n'aime pas du tout ça et d'être au volant ne me procure aucun plaisir particulier. Je vais d'un point A à un point B c'est tout, et depuis que je me suis rendu compte du caractère utéral de l'auto, corps creux, vase clos, enfermement, chaleur, ergonomie, confort, sentiment de puissance, je me suis débarrassé des sensations primitives que j'avais pu ressentir...

Ce bel enfant Jésus de  Prague vient de faire son entrée au Sanctuaire. Je le subodore fin 19e. "L'enfant Jésus se tient debout la main droite levée en signe de bénédiction tandis qu'il soutient le globe terrestre de sa main gauche. Il est coiffé d'une couronne. Le globe et la couronne, symboles royaux, manifestent la toute-puissance de Jésus qui est également le fondateur et le protecteur du Royaume de Dieu."  Une statuette en porcelaine qui a dû être choyée, car  elle a encore tous ses doigts....

vendredi 1 décembre 2017

Premier décembre

Pas de premier décembre sans penser aux victimes du Sida, ceux qu'on a connu et qui en sont morts, ceux qui en sont porteurs et qui vivent avec, ceux qui l'ignorent, ceux qui ne veulent pas savoir, ceux qui ne peuvent pas se soigner, ceux qui sont obligés de le cacher...

J'avais un jour fait le décompte de mes proches ou moins proches morts de cette maladie et j'étais arrivé au chiffre de 17. Je me souviens n'avoir pas pu retenir mes larmes et avoir pleuré à l'enterrement de Laurent S., gentil garçon qui n'avait jamais fait de mal à personne et qui avait été emporté très vite par cette calamité. On trouve encore de lui, sur internet, cette courte biographie : "à 40 ans ans il vient d'être nommé directeur d'un institut d'arts appliqués. Créateur de bijoux contemporains, il trouve dans les microgranulations de bronze électrosoudées ou dans un fragment de silicium des sources d'inspiration intarissables. Son atelier est un laboratoire où naissent boucles d'oreilles et broches, dont les formes font penser à de petites sculptures pour le corps".
Une pensée aussi pour Tambour Major, victime de stealthing, et qui, angoissé,  attend de savoir...

Nous avons la chance de vivre dans un pays où on peut se soigner, où on peut même se protéger par un traitement préventif, la PrEP, qui permet d'empêcher d'être infecté si on a une conduite à risque,  et qui, bien qu'il coûte très cher, environ 5000 € par usager, est pris en charge par la collectivité....

Ce jour doit être aussi celui de l'espoir, de l'espoir de la découverte d'un vaccin pour éradiquer ce virus, comme a été éradiqué le virus de la variole...  J'espère que nos scientifiques approchent du but...


lundi 27 novembre 2017

De Noël

Hier promenade en ville pour contempler le sapin à 300 000 euros et voir les illuminations dans un centre sécurisé aux accès filtrés et sans véhicule. La ville s'est transformée en pain d'épice géant... Le déferlement sucré  peut commencer...



vendredi 24 novembre 2017

Masculin et féminin...

France 2, a consacré la soirée de mercredi à la transexualité.  Beau travail. Il est temps qu'on se préoccupe des gens qui vivent sur cette terre dans leur vérité propre et non pas à travers des vérités de groupes fussent-ils religieux et dominants.  On sait  tout le mal que je pense des religions plus promptes à lancer des fatwas ou à fulminer plutôt qu'à essayer de comprendre la vie ici bas.
J'avais abordé le sujet   il y a longtemps et aujourd'hui je dois admettre que  je n'ai pas plus de réponses aux questions que je me posais alors. Mais je ne suis ni psy ni généticien et je n'ai pas  de trans dans mon entourage proche. Je revois S. parfois, rarement, et je n'envie en aucun cas son parcours.
C'était  mercredi une soirée tourné vers les 15000 à 80000 de nos concitoyens et concitoyennes qui ont des problèmes avec leur identité de genre et qui n'ont qu'une envie, c'est d'être acceptés tels qu'ils sont... Les mentalités évoluent doucement...

Pour évoluer, ça évolue chez certains, qui, pour promouvoir l'égalité des sexes, ont inventé l'écriture inclusive. Plus fort encore, les écologistes, peut-être sous l'influence des vapeurs de cannabis qu'ils voudraient voir en vente libre, ont  demandé que les journées du patrimoine s'appellent désormais "journées du matrimoine et du patrimoine".  
Entre la nécessaire égalité des hommes, des femmes , des transgenres, des gays, des lesbiennes, etc..   au sein de notre société et  cette attaque en règle de notre langue, trop machiste à leurs yeux, il y a  un gouffre. S'attaquer au français n'a aucun sens. Ses règles de fonctionnement ont été bâties au fil des siècles et vouloir en changer brutalement  n'aura comme résultat que de déstabiliser nos relations sociales.
Nous avons cette richesse, notre langue, ne l'abîmons pas...

Trouvé ce beau vase en bambou laqué avec des incrustations de nacre.

dimanche 19 novembre 2017

Des polémiques...


Je n'ai pas pris part aux dernières polémiques tant il m'a semblé que les causes étaient entendues.
Ramadan est à terre et Plenel est à la ramasse. L'islamo-gauche ne fait pas bander grand monde: vouloir soutenir  des gens qui voudraient nous imposer la charia à terme, nous rendre antisémites, et qui  haïssent fondamentalement ce que nous sommes depuis leur plus tendre enfance ne peut amener cette gauche nulle part. Même l'ouvrier le plus ouvrier ne peut pas adhérer à cela, au contraire, même...
Valls me semble bien plus réaliste et je suis toujours Charlie...

Les signes qu'envoie l'islam depuis les pays où il règne en maître ne peuvent que nous horrifier : la Mauritanie, par exemple,  vient de décider que le blasphème serait systématiquement puni de la peine de mort...

Même chez nous il est temps de faire montre d'un réalisme sans faille :  il est difficile d'être athée en France et ceux qui sont en capacité de faire un constat de l'intérieur des communautés nous décrivent une situation parfois alarmante :
"La laïcité ne peut rien contre un attentat djihadiste.
La laïcité ne peut rien contre une éducation familiale et un environnement local voir médiatique (paraboles) qui vous formate dans l’idée que les non musulmans sont des êtres méprisables qu’il ne faut pas respecter.
La laïcité ne peut rien contre le harcèlement des filles dans les rues, voir leur disparition sous l’effet de contraintes culturelles issues de l’islam.
La laïcité ne peut rien contre les incivilités urbaines liées à des personnes qui voudraient prendre une revanche post coloniale sur les « souchiens » !
La laïcité est démunie face à la matrice idéologique installée en France qui fournit des djihadistes mais aussi et surtout entraîne des quartiers vers des partitions territoriales qui ont déjà fait sécession sur le plan culturel, c’est une contre France, une contre société avec d’autres valeurs que les nôtres qui se met en place.
Ces contre valeurs s’articulent autour de 5 points:
Francophobie et haine des khouffars.
Antisémitisme virulent mâtiné d’antisionisme.
Refus de l’égalité hommes femmes, Complotisme 2.0 qui s’est hybridée avec la fertile imagination arabe qui réécrit le réel très rapidement afin de cultiver le déni et reporter les turpitudes de l’islam sur les juifs, la CIA, les services secrets français.
Homophobie assumée"

Je ne vais pas me gâcher mon dimanche davantage.
Croisé dans une rue cette belle porte ancienne avec ces ferronneries remarquables directement venues du 16e ou du 17e siècle. 

mardi 14 novembre 2017

News

Retour au Sanctuaire où m'attendaient mes feuilles d'impôt, ce qui peut gâter le plaisir qu'on a de rentrer chez soi. Fait les étapes habituelles avec les petits travaux habituels.

Un ami de mon fils qui le visitait  et que je rencontrais pour la première fois, comme je me présentais à lui, m'a fait remarquer que nous nous ressemblions, mais aussi que nous avions quasiment la même voix, les mêmes intonations,  la même tranquillité et du coup je me suis quasiment entendu parler et vu fonctionner. Ce mimétisme m'a semblé étonnant, je ne m'en étais jamais rendu compte et, ma foi, puisqu'il l'a vu du premier regard et qu'il me l'a dit, autant le croire.
Même remarque chez ma fille hier comme je croisais sa femme de ménage et que je me présentais comme son papa, ce à quoi elle a répondu "oui je savais que c'était vous, vous lui ressemblez..."
On ne peut donc pas échapper à ses gènes..

Le séjour en l'Île fut agréable, d'autant que j'ai réussi à repeindre mon petit bout de plafond et que j'ai trouvé ce beau vase. J'ai mangé avec mon frère et avec P. là bas en bas et à Paris je suis allé voir Jégoun au Kremlin...
Pour la petite histoire, comme je m'étais endormi dans le train, j'ai failli rater mon arrêt. J'ai entendu " le train va repartir , attention à la fermeture des portes" et je me suis réveillé pour de bon, pour sauter en bas de ma voiture en oubliant d'ailleurs mon manteau que je suis revenu chercher en courant.. Ouf à dix secondes près !

Tout cela n'est que du babillage, je le sais, mais je compte relire ces lignes dans une dizaine d'années et ces quelques mots, je l'espère, me feront remémorer des souvenirs qui me seront alors très précieux...

Parmi les photos prises au cours de ce voyage, celle-ci qui montre un stand de Greenpeace installé dans un hyper marché. En entrant dans le magasin vous êtes  abordé par une jeune femme qui vous décrit toutes les horreurs de l'atome et qui vous demande si vous voulez faire quelque chose pour la planète. Faire quelque chose c'est s'engager pour un don mensuel du montant que l'on veut par virement automatique. Je lui ai répondu qu'une autre urgence me semblait  être de  contrôler le flux des naissances et que sans cela on allait effectivement rencontrer de gros problèmes. J'ai ajouté, en espérant que ma mémoire ne m'ait pas trahi, que, par exemple, chaque africaine avait en moyenne 7 enfants. La jeune femme m'a certainement soupçonné de racisme et m'a répondu qu'elle ne partageait vraiment pas mes idées...
Passant la revoir en sortant, je lui ai demandé si elle était salariée, ce qui était le cas, et si elle m'autorisait à la prendre en photo, ce qu'elle n'a pas voulu...


jeudi 9 novembre 2017

News

Un voisin a entrepris des travaux depuis deux jours, ce qui fait que le séjour est devenu très pénible. Je pars demain. Je n'ai plus que cette journée à vivre avec des bouchons d'oreille. Je pense que je vais être dans l'obligation d'aller me promener ce matin....

J'ai fait mon programme habituel. Et même plus, car j'ai repeint le plafond de la salle de bain qui avait subi un dégât des eaux. Un travail que je remettais depuis au moins deux ans. L'avantage d'attendre, c'est que tout a bien eu le temps de sécher...

Deux petites étapes au cours de mon voyage retour : chez mes petits enfants et à Paris. Ensuite j'aurais tout le loisir d'aller admirer le grand sapin de Noël haut de plus de 30 mètres au Chriskindelmärik. Cette année, ça sera le troisième: le premier a cassé, le second qui a été érigé il y a quelques jours avait le tronc fendu sur la hauteur. On est en quête du troisième. Quand tout va bien cette opération coûte plus de 150 000 euros : abattage en forêt vosgienne, chargement, transport en convoi spécial de nuit je suppose, érection à la grue géante, décoration, dépose, évacuation, remise des lieux en l'état.... Je pense que  le sapin de Noël millésime 2017 coûtera plus de 300 000 euros.
Ça me fait souvenir du bourdon de la cathédrale de Bayonne qu'on a installé en 2003 à grand frais, pour 250 000 euros, si ma mémoire est exacte,  histoire d'avoir une note do dièse qu'on ne fait sonner qu'à de rares occasions...  Offert par la municipalité et par l'Etat...

Gaspiller c'est tout un art.... J'en connais qui sont spécialistes...

J'ai peut-être aussi gaspillé hier, mais j'ai acheté ce magnifique vase japonais dont je dirais que c'est un Satsuma de la période Meiji entre 1880 et 1890..  Les motifs de cette époque japonisante ont largement inspiré Klimt..



samedi 4 novembre 2017

Des merdias....



Arrivé en L'Île pour une petite semaine de dépaysement. Un beau soleil et une mer d'huile. La photo ci-dessous prise hier après-midi a un petit côté surréaliste, mer de rêve, ciel de rêve, rochers de rêve, et si l'on voyait un martien débarquer en plein milieu, ça n'étonnerait personne.

Ce matin lecture sur la tablette des dernières nouvelles diffusées par Yahoo, avant d'aller à l'assemblée générale de ma copro..

En  une, les pratiques sexuelles sulfureuses de Pierre Bergé, à peine refroidi, dévoilées par un ex-amant qui recevait ses coups de cravache, et autres douceurs, j'imagine, avant de frapper à son tour Yves Saint-Laurent qui ne créait bien qu'après avoir eu le dos strié à la badine... Oh la la!

Ensuite j'apprends que Lola Marois "laisse échapper un téton". Pourquoi pas.. Qui c'est, d'ailleurs, cette Lola ?

Ça continue : Isabelle Adjani est "déshonorée" et nous raconte son expérience traumatisante sur un tournage. Que c'est-il passé?

Je ne saurais éviter les révélations de Sheila sur la mort de son fils avant d'apprendre que le premier restaurant naturiste avait ouvert à Paris.

On me tient par ailleurs au courant, dix lignes plus bas, de l'évolution du cancer de Johnny. J'espère qu'il s'en sortira.

Charlotte Gainsbourg, elle, est obsédée par la mort de sa sœur Kate. Bon, très bien  et quoi d'autre?

Anne- Sophie Lapix, machin, Lara Fabian, chose, Marcel Campion, truc,  etc, etc...  

Voilà. Des supers nouvelles plus passionnantes les unes que les autres. Ces crottes des merdias, ça passe le temps et comme j'ai fini mes crottes à moi, je referme la tablette et je pars à ma réunion...

Du côté du système médiatique, je trouve que ça ne s'arrange pas du tout, du tout, du tout...

Bouquet final: ce soir j'apprend que Charlotte de Turkheim a eu une relation avec Cambadélis et elle nous dit que c'était une bombe au lit.  Bon, je veux bien, mais franchement, je m'en fous. Pourquoi aller étaler sa vie privée, dévoiler des choses qui ne concernent que soi et son partenaire? Cambadélis est un bon baiseur! Bon ok, mais après?  Ma pauvre Charlotte, pourquoi nous racontes-tu tout cela?


dimanche 29 octobre 2017

Du dimanche

Regardé ce matin un peu de la célébration des 500 ans de la Réforme à la télé: les protestants, c'est quand même plus swing que les catholiques, mais pas la moindre cantate de Bach. C'est nul...!
Tenté ce midi les grumbeerekiechle. J'aime ce mot imprononçable ! Nous l'avons essayé sur Google recherche vocale. Même dit par L., dans sa langue, le pauvre Google n'a pas su nous trouver la recette. Mdr  au vu des propositions...
L. avait une phrase interdite "ma mère les fait meilleures !". Je ne peux pas lutter contre sa mère..
Mais bon.
Commentaire : "ça va, mais il manque une petite touche de persil"
Ah oui, effectivement le persil !


L'après midi  tour en ville. Beaucoup de monde. Écouté un moment ce concert de l'Armée du Salut. Une fanfare menée à la baguette par une femme !

vendredi 27 octobre 2017

Les cons !


Jour de tristesse.

L'Espagne, l 'Europe n'avaient pas besoin de ça : une bande d'extrémistes corrompus qui ne sont certainement pas majoritaires en Catalogne vient de décider de son indépendance.  J'imagine une suite faite de violence, d'intolérance, de coups tordus, d'instabilité et d'appauvrissement..
Nous sommes partis pour une aventure qui va mal se terminer. Toutes les haines recuites vont émerger  et il  faudra certainement utiliser la force pour maintenir la paix civile... Bref, on n'a pas fini d'en reparler...


Je me suis fait cette chose. J'aime bien mes "Ombres vertes"...


dimanche 22 octobre 2017

De l'aide humanitaire...


Petit moment de friction  ce matin. Un ami me raconte qu'un de ses proches, avec une trentaine de personnes, va partir prochainement en Asie pour une mission d'aide humanitaire  dont le but est d'aller repeindre une école dans un village perdu d'un pays pauvre. Les volontaires partent pendant une quinzaine de jours, temps pris sur leurs congés, paient leur voyage, peuvent emmener leurs épouses en payant leurs parts, auront à faire des heures de marche avant d'accéder au village, logeront à la dure chez l'habitant..
Très bien.
Je note juste qu'il y a disproportion  entre le résultat escompté et les moyens mis en oeuvre. Et je détaille : long trajet en avion, empreinte carbone du voyage, trajets terminaux, coût global de l'opération qui, rapporté au coût qu'aurait demandé un artisan local, est complètement exorbitant, sans compter que ces généreux donateurs auront certainement le droit de déduire 66% de leurs dépenses sur leurs impôts et que c'est nous, les contribuables qui finalement financeront  pour 10 ou 15000 euros ce travail qui n'aurait coûté que 400 euros s'il avait été fait par un peintre local...
L'ami se fâche : "tu as toujours des critiques à faire sur n'importe quoi."
Comme il poursuit en détaillant tout l'intérêt qu'il y a de rencontrer d'autres peuples, de partager etc, etc..., je me demande tout haut ce qu'il va rester dans les têtes des autochtones quand seront repartis ces " humanitaires " venus repeindre une école comme madame de Sévigné va faner, lesquels  humanitaires n'auront pas échangé trois mots avec leurs hôtes pour cause de barrière linguistique, auront montré, en réclamant de l'eau pour prendre leurs médicaments qu'ils sont bien soignés, alors que les autres n'ont jamais vu de médecin, auront exhibés leurs appareils photo, leurs portables (où peut-on avoir du réseau?), se seront plaints du froid, auront mangé l'unique menu à base de riz sans trop gémir ( on les a briefé avant le départ ) et auront eu des problèmes gastriques nécessitant le rapatriement d'urgence de l'un d'entre eux...
La conversation a rapidement bifurqué sur un autre sujet, nous sommes deux personnes raisonnables, mais je me demande toujours pourquoi aller "aider" des gens dans de telles conditions pour à la fin créer des frustrations, des rancœurs, et gaspiller beaucoup d'argent.
Il me semble, en conclusion, qu'aider c'est un métier...

Trouvé cette tête de Beethoven en cire par Gaston Déprez...


samedi 21 octobre 2017

Virus et sauna...


Je me suis chopé un virus hier sur ma tablette. Une saloperie, un ransomware, qu'on attrape juste en cliquant sur un petit article au titre accrocheur situé dans la  colonne de droite de Facebook. Aussitôt la page internet est bloquée sur un texte disant qu'il faut appeler le 0976736416.
C'est la troisième fois que je me fais prendre, c'est dire qu'ils sont balèzes, et cette fois-ci sur la tablette. Donc procédure classique, arrêt / marche, plusieurs fois mais aucun résultat. J'ai fini par appeler le fabricant qui m'a proposé une  réinitialisation totale de la tablette, mais je risquais de perdre toutes mes données et comme je ne connaissais plus tous mes codes d'accès à différents services j'ai préféré effectuer cette démarche en dernier recours. Fin de ce long appel téléphonique avec une interlocutrice patiente et dévouée et retour à la case départ. Après de multiples tâtonnements je suis parvenu à mes fins.
Voici le cheminement pour ceux que ça pourrait intéresser :

paramètres -> applications -> samsung internet -> stockage : supprimer les données et vider le cache. Ensuite retour page précédente et forcer l'arrêt.

Tout à la joie du résultat je me suis  accordé un sauna comme récompense..

Ça faisait bien longtemps que je n'y était pas allé, peut-être un an.  C'est l'endroit rêvé pour apprendre les dernières nouvelles du milieu. Entre autres le décès de la Marlène, surnommé ainsi parce qu'il adorait les films de Marlène Dietrich, mort le mois dernier en quatre semaines d'un cancer foudroyant, la vente en cours du sauna en question, et vu un bi qui m'a appris qu'il quitte son épouse et va déménager dans une autre ville.
Autres nouvelles que j'ai glanées là: la première pierre vient d'être posée pour une gigantesque mosquée à 4 minarets, une des plus vastes d'Europe, m'a-t-on affirmé , style mosquée bleue, une fleur faite à Erdogan et à la communauté turque qui poursuit son implantation rampante en terre alsacienne, et aussi, l'achèvement de la cathédrale orthodoxe que j'avais vue en construction, fleur faite à Poutine j'imagine, qui brille maintenant de tous ses marbres et de tous ses ors dans notre belle "capitale de l'Europe", cathédrale d'ailleurs construite très près du Parlement européen.... J'irai à l'occasion faire une photo de cet édifice de prestige qui n'est qu'un signe de plus de notre envahissement. Quant à cette mosquée, je pense que c'est une grave erreur politique que de l'avoir autorisée, si haute et si vaste, et il est fort probable que ça se paiera aux prochaines élections...

Ceci dit j'ai trouvé récemment cette petite chose avec une chimère et une tortue, un bougeoir conçu dans les années 1890 par la verrerie de Portieux... Quelle imagination !

vendredi 13 octobre 2017

De la testostérone...


L'affaire Harvey Weinstein est en train de secouer le monde occidental. Il est question de puissance,  de complaisance, de proies, de harcèlement,  de viols, de traumatismes, de victimes .. C dans l'air lui était entièrement consacré hier et l'émission "Quotidien" en a remis une couche juste après. Je pense que c'est parti pour durer un moment : d'autres femmes vont raconter ce qu'elles ont subi de la part de certains hommes de pouvoir...
Vaste problématique, vieille comme le monde...

Le Coran est catégorique dans ce rabaissement des femmes. Ainsi dans  la Sourate 4 : les femmes (An-Nisa’) on peut lire : "34. Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs que Dieu accorde à ceux-là sur celles-ci, et aussi à cause des dépenses qu'ils font de leurs bien. Les femmes vertueuses sont obéissantes (à leurs maris), et protègent ce qui doit être protégé, pendant l'absence de leurs époux, avec la protection de Dieu. Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d'elles dans leurs lits et frappez-les. Si elles arrivent à vous obéir, alors ne cherchez plus de voie contre elles, car Dieu est certes, Haut et Grand !"

Quant à la religion catholique, c'est un festival de conneries que nous délivre Saint Albert le Grand : "« La femme est moins apte à la moralité (que l’homme). Car elle renferme plus de liquide que l’homme. Or le liquide a pour faculté d’absorber facilement, mais de mal retenir. En outre, il se déplace volontiers. D’où l’instabilité et la curiosité des femmes. Quand une femme a un rapport avec un homme, elle rêve en même temps d’être sous un autre. Elle n’a pas de fidélité. Crois-moi, si tu lui prêtes foi, tu seras déçu. Écoute un maître expérimenté. Pour cette raison, les hommes intelligents ne font pas part de leurs projets ni de leurs actions à leurs épouses. La femme est un homme raté ; par rapport à l’homme, elle ne possède qu’une nature défectueuse et imparfaite. C’est pourquoi elle est intrinsèquement peu sûre. Ce qu’elle ne peut obtenir elle-même, elle cherche à l’atteindre par le mensonge et des tromperies diaboliques. Aussi doit-on, en résumé, se garder de chaque femme comme d’un serpent venimeux ou du diable cornu. (…) Son sentiment pousse la femme vers ce qui est mauvais, de même que sa raison entraîne l’homme vers ce qui est bon. (Quaestiones super de animalibus, XV, q. 11). »

Chez les juifs on est plié de rire en lisant ces explications dans le Talmud : "Pourquoi avoir choisi la côte d’Adam pour créer Ève ? « Dieu se demanda de quelle partie (du corps) de l’homme il formerait la femme. Je ne choisirai pas la tête à cet effet, dit-il afin qu’elle n’élève pas trop fièrement sa propre tête ; ni l’œil, pour qu’elle ne soit pas trop curieuse ; ni l’oreille, pour qu’elle n’aille pas écouter aux portes ; ni la bouche, pour qu’elle ne soit pas trop bavarde ; ni le cœur, pour qu’elle ne soit pas trop jalouse ; ni la main, pour qu’elle ne se livre pas à la prodigalité ; ni le pied, pour qu’elle ne sorte pas continuellement de chez elle ; je vais la tirer d’une partie du corps qui reste cachée, afin de la rendre modeste. » (Genèse R. 18,2) 

Bref, il y a du boulot pour que les femmes deviennent pleinement et totalement les égales des hommes dans notre monde occidental, totalement maîtresses de leurs destins et de leurs désirs, ce que je souhaite absolument.
Dans les autres mondes ce n'est même pas la peine d'aborder la question: les bâchées que l'on croise tous les jours dans les rues nous donnent par avance la réponse...

Je veux juste terminer en remarquant que génétiquement il y a problème. L'homme est souvent suralimenté en  testostérone, c'est quelques fois permanent, tandis que la femme  vit suivant un cycle qui ne la pousse pas forcément à la bagatelle tous les jours, et sa sexualité fonctionne bien différemment de la nôtre. D'où, j'imagine, d'immenses frustrations de mecs qui sont remplis de désirs et qui ne peuvent se satisfaire qu'avec des branlettes...
A ne vivre, en tant qu'homosexuel, que parmi des testostéronés,  je ne me suis jamais  plaint des appétits de mes semblables, lesquels ont tout à fait correspondu aux miens.  Et je n'ai pas été plus surpris que cela de voir des tas d'hommes mariés venir vers nous pour trouver des satisfactions  qu'ils n'avaient plus ailleurs, découvrant, fort à  propos, leur part de bisexualité innée. Le monde est bien fait, finalement...

dimanche 8 octobre 2017

30 ans..


Champagne hier et aujourd'hui. Nous fétions, L. et moi, nos trente ans de vie partagée depuis notre rencontre le 7, ou  8, ou 9 octobre 1987. Il avait alors vingt six ans et moi quarante...
Il n'y a pas grand chose à ajouter. Il est moins joyeux qu'à l'époque, toujours aussi timide, mais sa gentillesse ne l'a jamais quitté. On va se souhaiter  encore vingt ans  ensemble et ce sera parfait...

Trouvé ce matin, dans l'avant-dernière brocante de la saison, ce rôle des contributions personnelles de l'an 8, les ancêtres de la taxe d'habitation. La République avait prévu de taxer la "somptuosité" de certains... Une manière de rappeler à Macron qu'il ne devrait pas épargner les yachts, les chevaux de course, les voitures de luxe,  la somptuosité de certains de mes contemporains...


vendredi 6 octobre 2017

Festival anti cassoulet.....


Du côté des insoumis c'est un vrai festival cette semaine.

L'épouse Corbière , Raquel Garrido, n'a pas payé ses cotisations retraite depuis six ans selon le Canard Enchaîné. Elle fait l'objet d'une enquête déontologique de la part de l'ordre des avocats.
Ces époux poussent l'insoumission à son paroxysme et n'ont toujours pas quitté le HLM qu'ils occupent, promettant toutefois d'aller habiter ailleurs, mais comme chacun sait, les promesses n'engagent que ceux qui y croient... 

L'affaire du drapeau européen n'est pas mal non plus. Les députés Insoumis ont demandé, dans une proposition d'amendement, qu'on l'enlève de l'hémicycle de l'Assemblée Nationale. Mélenchon y voit là un symbole religieux..!  Ce mec a des visions, il voit la Vierge partout....  Bon, peut-être, mais on s'en fout.  Soixante dix ans de prospérité et de paix en Europe méritent bien douze étoiles...

Le dérapage de la suppléante du député Ruffin l'a obligé de la désavouer publiquement. Cette suppléante, Zoé Desbureaux, venait de soutenir "totalement" Sonia Nour, collaboratrice d'un maire PCF,  qui s'est exprimée ainsi dans un tweet:


J'aime bien l'expression "gauche cassoulet". C'est dire toute l'estime que cette suppléante du député Ruffin porte au "peuple de gauche" qu'il s'agit de "construire" comme le souhaite  Corbière...

Bien entendu l'apologie du terrorisme de Sonia Nour me révulse totalement....
Une autre perle de l'intéressée :



On se sent aimé par une partie de la population....

On en est là  dans le flirt des Insoumis avec les islamistes, voir mon post précédent.....

Bon, assez parlé de cette bande d'abrutis.  Ce masque africain est plus intéressant, d'autant que je me demande toujours de quelle région il provient, s'il est ancien et quelle est sa symbolique. Mes questions valent beaucoup mieux que leurs réponses !...


lundi 2 octobre 2017

Pratiques discriminatoires...


«Est-ce que quelqu’un qui refuse de conduire un bus après une femme doit être mis sur écoute, perquisitionné, mis en centre de rétention? Est-ce que des pratiques discriminatoires ont un lien avec le terrorisme? Non, je ne le crois pas» nous a asséné samedi soir la députée France Insoumise Danièle Obono.

Allons plus loin : croit-elle que quelqu'un qui, quelques heures plus tard à Marseille, tue au couteau deux femmes dans une pratique, semble-t-il, discriminatoire, a un lien avec le terrorisme?

Avec les Insoumis, la France serait bien protégée contre le terrorisme! Ceux qui donnent les signes les plus évidents de radicalisation comme de refuser de s'asseoir après une femme n'ont juste, pour ces abrutis, que des "pratiques discriminatoires". On croit rêver...

Par sa pratique discriminatoire de ne s'attaquer qu'à des femmes, et par derrière en plus, cet assassin n'a fait que démontrer les risques qui planent sur chacun d'entre-nous du fait même de l'existence de cette religion qui en conduit certains à ces extrémités. Horrible..!

Une grande tristesse m'envahit en pensant à ces deux jeunes femmes, à leurs familles, à leurs proches...

samedi 30 septembre 2017

Bluettes...

Je continue à ne pas m'intéresser à ce qui se passe en politique. C'est étrange. Il me semble qu'il faut laisser Macron mener ses réformes et ne pas écouter les voix des opposants qui ne sont plus que des geignants professionnels allant même jusqu'à inventer des souffrances, des revendications, des injustices pour prouver qu'ils existent encore.  Ciotti et Wauquiez sont passés maîtres dans l'art des gémissements bidons et je n'en voudrais même pas comme soumis.
Quand à la gauche, hormis les tonitruences bolivariennes, le parti socialiste est, comme le dit horriblement Mélenchon, "le seul zoo où les animaux se gardent tout seuls."
Bien entendu je ne partage pas toutes les propositions de Macron. Sa relance à coup de milliards empruntés, qui, prévoit-il, fera repasser le poids de la dette à plus de 3% du PIB en 2019, me semble une fois de plus  un coup d'épée dans l'eau et une fabuleuse incitation au gaspillage: il y aura des crédit qu'il faudra dépenser coûte que coûte comme les dépensent des responsables ( maires, fonctionnaires) qui veulent "manger" tout leur budget de peur qu'on ne le rognât les années suivantes. De là  des véhicules qu'on fait rouler pour rien, pour consommer les dotations d'essence, les travaux qu'on réalise sans nécessité, comme ces ronds points qui ont envahit la France, championne du monde en la matière,  ou encore cette hystérie de la signalisation le long des routes, surabondante souvent, parfois illisible, pour peu qu'un ingénieur des Ponts et Chaussées local ait voulu faire du zèle et qu'il ait été trop doté...
Je suis quant à moi, partisan d'une politique des restrictions. Elle oblige à l'effort, à l'anticipation, à la réflexion, aux choix judicieux et aussi au progrès. Je m'y suis soumis toute ma vie et au lieu de devenir gros et gras, j'ai appris plein de choses en me confrontant à des difficultés qu'il fallait vaincre...

Je fais là un petit tour en l'Île. Je devais aller brocanter tôt ce matin, mais en mettant le nez dehors j'ai vu qu'il pleuvait ardemment et donc, pas la peine d'aller se faire rincer pour rien...  Plage jeudi, déluge samedi...


lundi 25 septembre 2017

Brève..

Mélenchon a réussi, avec la participation de l'universel mais pas encore revenu  Hamon,  à rassembler trente mille insoumis hier à Paris, c'est à dire 0,0461 % de la population française pour aller brailler que "c'est la rue qui a abattu les nazis". C'est un peu oublier les cimetières remplis de soldats américains, anglais, canadiens, australiens, néo-zélandais, etc, qu'on trouve un peu partout en France.
Ce type est de plus en plus vulgaire, de plus en plus insignifiant. Je ne sais pas s'il a déjà 67 ans, mais je me demande bien s'il n'a pas envie d'entamer une carrière de dictateur comme son ami Maduro. Arrivé à un tel degré de travestissement de la réalité, de bassesse dans les slogans, il doit parfois se demander s'il n'est pas un cauchemar pour lui-même, ne sachant pas du tout où il veut aller, ce qu'il veut faire et ne contrôlant plus  son ego effrayant et aberrant qui le pousse à devenir  Líder Máximo.

Bon, voilà, j'ai consacré 9 lignes à cet abruti et c'est assez. 

Pas grand-chose d'autre en fait. Hier ce fut calme plat sur le vide-grenier où j'ai chiné: les greniers sont vides. Je suis rentré avec des oignons et des échalotes...


samedi 23 septembre 2017

De tout, de rien...


Macron a signé les ordonnances de la loi Travail. J'espère qu'il continuera ses réformes pour débloquer notre société qui en a bien besoin.
Il est symptomatique que ce soit l’extrême gauche qui défile aujourd'hui, eux les chantres de l'immobilisme et des droits acquis.
Ce concept, immobilisme et droits acquis, était âprement défendu par la noblesse avant la Révolution Française. Laquelle tenait à ses privilèges, tout comme Mélenchon tient à son privilège de voyager en classe affaire, car, dit-il pour se justifier, il a le dos en miettes.
Je me demande bien ce qu'il a pu soulever dans sa vie pour avoir ainsi le dos en miette lui qui n'a certainement pas dû porter un seul sac de ciment ni conduire un seul camion de sa vie comme je l'ai fait. A part soulever des problèmes il n'a pas soulevé grand chose...
Son dos ne l'empêche pas de marcher et il défile en ce moment. On saura tout à l'heure s'ils étaient 10000, 100000 ou un million à brailler contre les réformes et pour plus de bolivarisme en France...

Pendant qu'il se préparait à défiler, sur YouTube je suis tombé, par hasard, sur Aksel Rykkvin, dont je n'avais jamais entendu parler. J'ai acheté hier un petit haut  parleur champignon bluetooch chez Lidl ( je me demande en passant si madame Mélenchon fait ses courses chez Lidl?), et je voulais l'essayer avec mon nouveau téléphone. Ça marche pas mal pour le prix que c'est vendu
YouTube se souvenait même de mes précédentes écoutes  que j'ai pu réentendre et il m'a proposé, à la suite de l'air d’Eurydice dans l'opéra de Gluck, un air de Mozart chanté par ce jeune garçon.
Admirable ! Dans l'espèce de course contre la montre pour profiter de ces voix de soprano de garçons qui vont muer vers les 14-15 ans, l'un ou l'autre arrive à faire une brève carrière qui débute vers l'âge de dix ans où, parce qu'il est né dans une famille de musiciens, il parvient à apprendre le solfège, à mémoriser des partitions, à poser sa voix et à chanter en concert avec assez de maturité pour être crédible.
Du coup je l' ai écouté pendant un bon moment. Dans ses derniers concerts il s'attaque à des choses plus complexes avec une voix d'une extraordinaire limpidité. Mais il vient d'avoir 14 ans en avril et c'est donc pour lui bientôt terminé.

Ceci m'a fait penser, bien sûr, à Sebastian Henning dont j'avais réécouté le Stabat Mater de Pergolesi il y a quelques jours. Il a chanté cela en avril 1983 à 14 ans  et demi. J'ai vu qu'il avait bien changé depuis et qu'il était devenu baryton...

Trouvé dernièrement ce sous-verre qui présente les différentes croix des différentes tribus, ou groupes, ou ethnies touareg. Une diversité bien compréhensible vu l'immensité du Sahara.



lundi 18 septembre 2017

Ils sont décevants...


Voilà que le gouvernement tergiverse sur la PMA pour toutes. Je crois rêver là.
Collomb, mâle septuagénaire, se mêle des désirs d'enfants de jeunes femmes, certainement sous la pression de la secte Manif pour tous, une arrière boutique des catholibans, et nous dit que ça "pose problème" et qu'il faut "poser des garde fous".  Il achève la bête en assénant :  "Je proposerai que l’on puisse résoudre le problème du chômage avant de s’attaquer aux problèmes civilisationnels". Comme le chômage en France est endémique et ne sera jamais résolu, les problèmes civilisationnels attendront ad vitam-æternam...
D'ailleurs  Collomb n'hésite pas à afficher ses opinions...



Et cette équipe nous dit qu'elle veut réformer la France?  Déjà, il faudrait qu'elle ait un peu de courage et des convictions bien républicaines et bien laïques....

Corbière, lui, dans ce tweet


nous annonce tout simplement que si le peuple ne pense pas comme lui, il va falloir  changer le peuple. Je vais me faire "construire" par Mélenchon et ses Insoumis pour vivre dans un pays genre Corée du Nord, Cuba ou Venezuela. Pour mon plus grand bonheur d'après eux. Corbière qualifie cela de bataille "culturelle". Il a une bien piètre idée de la culture qu'il confond avec endoctrinement.  Comme perspective d'avenir je crois que je peux rêver mieux que cela....
Ces gens là ont vraiment des gros problèmes..


Question "idéologie", justement, je suis rentré hier avec ces deux bottes d'une contenance d'un peu plus d'un litre, dans lesquelles on boit de la  bière . Il y a toute une culture autour de la bière, particulièrement en Allemagne d'où elles proviennent. Le vendeur m'a dit qu'il les tenait de son père, ce qui les daterait des années 50. Il m'a aussi dit qu'il fallait faire attention en buvant car le bout de la botte se vide d'un seul coup et vous asperge... Il y  a donc toute une technique pour s'en servir.
Des recherches sur internet m'on permis d'en trouver une qui leur ressemble et qui se vend au Canada..
La botte à bière, ou « Bierstiefeln » en allemand, aurait été inventée par un général allemand qui avait promis à ses troupes qu’elles pourraient boire de la bière dans sa botte si elles sortaient victorieuses de la bataille. 

Un objet bien jegounesque...


mardi 12 septembre 2017

Manifestations...


Manifestations en tous genres aujourd'hui. L'illustre et richissime Campion, représentant des forains, a trouvé qu'il était nécessaire d'emmerder les Parisiens et de bloquer la circulation à Paris. Les forains entendent dénoncer une ordonnance qui impose aux municipalités d'organiser un appel d'offres pour tous les emplacements publics d'animation. L'Etat veut remettre de l'ordre et de la concurrence là où il y a beaucoup de passe-droit et bien entendu ça dérange...

L'illustrissime Hamon, lui, va se joindre aux manifestations contre la future loi travail. Il invite les membres de son M1717, un sigle que j'emploierais plutôt pour désigner une mitraillette, un réseau d'espions ou un cartel de trafiquants de drogue, plutôt qu'un mouvement politique,  à aller gonfler les masses cégestistes et insoumises qui vont envahir les rues aujourd'hui...

Marlène Schiappa, secrétaire d'état chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes, nous annonce que le droit à la procréation assistée sera étendu en 2018 à toutes les femmes, donc par conséquent aux lesbiennes, concrétisant ainsi une promesse de campagne de Macron.
Manifestations à prévoir de Sens Commun, de la Manif pour tous, de Civitas, de catholiques de tous bords, jaloux que la Vierge Marie, illustre inséminée artificielle par voie divine, n'en ait plus l'exclusivité... Doux Jésus, mais où va-t-on?


Ai aussi déniché ces statuettes dimanche. Deux musiciennes assises. Il est possible qu'elles soient authentiques et d'époque Tang, comme il est  probable qu'elles ne le soient pas. Un test de thermoluminescence permettrait de savoir. Coût environ 300 euros. Je laisse ce plaisir à d'autres. Ceci dit,  je ne vois pas l'intérêt qu'il y aurait de copier ce genre d'objet plutôt rare, pas du tout populaire et qui n'intéresse pas grand monde. Il y a d'autres bricoles que cela à rapporter d'un voyage en Chine..
Elles étaient au milieu des jouets que vendait une petite fille. J'ai demandé à la maman où elle avait trouvé ça. "C'était à la cave et ça vient de mes parents" m'a-t-elle répondu.