Il y a du bonheur partout


VIS TA VIE : IL Y A DU BONHEUR PARTOUT



samedi 19 avril 2014

Diable !

La majorité des français est d'accord pour geler les prestations sociales et beaucoup plus approuvent la diminution du nombre de fonctionnaires. L'opinion est prête pour les efforts, pas tous cependant: 69% s'opposent à la diminution des retraites.
La coterie des députés socialistes qui s'opposent au plan Valls, les écologistes, le front de gauche, les syndicats feraient bien de partager bon sens général afin de participer au redressement de notre pays. Leurs discours, leurs revendications, leurs idées sont d'un autre temps: l'état providence n'en peut plus et doit se réformer.

Le grand Purificateur de la République vient, une nouvelle fois, de frapper fort. Réaction quasi instantanée de l'exécutif et externalisation du problème. Morelle de l'histoire?  Les pompes, ça ne se cire pas n'importe où, n'importe comment...

Notre premier ministre cire justement les mules du pape en ce moment. Il devrait se méfier. Les socialistes s'étaient étranglés quand Fillon était allé à la béatification de Jean-Paul II. Maintenant on canonise, d'accord, mais notre République est toujours laïque. Je continue de m'étrangler devant tant d'abaissement d'un républicain face au cirque médiatique d'un état totalitaire, moyenâgeux, rétrograde etc, etc....  D'autant que ces gens veulent pourrir la vie des français, imposer leurs conceptions dépassées de la vie et de la mort et forment un bras armé de la droite la plus archaïque. Il n'y a qu'à lire le Figaro pour en être convaincu... 

Sur le chapitre de la conception de la vie et de la mort, j'ai participé, il y a quelques jours, à un long échange de commentaires, sur le thème de la débaptisation, qu'on peut lire ici...

Bon, c'est sûr de sûr, j'irai en enfer....


vendredi 18 avril 2014

Les gens...

Je ne sais pas comment ils font, mais certains tombent sur des posts que j'ai écrits il y a des années. Étonnant tout de même que dans l'entassement  yottabitique , voire davantage  ( mais le mot n'a pas encore été créé ) , de ce que mémorise Google depuis des années, cette petite chose, à la fois pertinente et quelque part poétique, revienne à la surface.

P., hier soir en prenant de l'essence, râlait de voir le nombre de tickets qui trainaient par terre autour du terminal à carte bancaire, d'autant, fit-il remarquer, qu'il pose la question " voulez-vous un ticket ou non?" Le thème du jemenfoutisme des gens est récurent chez lui qui aime particulièrement la propreté, l'ordre et le rangement.
Je lui ai répondu que quand une artiste commet des œuvres  en pondant des œufs par son vagin, à poil, en public, juchée sur une sorte d'échafaudage, il ne fallait quand même pas s'attendre à quoi que ce soit de logique du petit peuple.. Comment peut-on imaginer que les gens se disciplinent quand les exemples qui viennent d'en haut montrent une société qui s'est complètement décérébrée et produit du n'importe quoi.

Quelques jours auparavant,  nous promenant en ville, et passant devant le monument à Kléber qui trône au milieu de la place principale, monument qui est aussi une tombe puisque ces mots  coulés dans le bronze confirment qu' "ici reposent ses restes", voyant la jeunesse affalée, vautrée sur son socle et leurs détritus tout autour, nous avons échangé le même style de remarques. Sauf que nous sommes allés  le dire aux jeunes qui n'ont absolument pas réagi.
Arrive un agent d'entretien.  Il vient nettoyer, c'est son rôle. P. me fait remarquer que s'il y a quelqu'un qui doit voter Front National, ce doit être lui: ramasser la merde des autres qui s'en foutent, ça ne peut qu'inciter à la révolte. Ne reculant devant rien, nous décidons d'aller lui demander.
Nous engageons la conversation. C'est un homme simple qui fait son boulot comme on lui demande, qui ne se pose pas trop de questions. A-t-il voté Front  National aux municipales?  Non, il a voté pour le maire sortant préférant jouer la sécurité à deux doigts de la retraite. Fort bien, c'est un homme consciencieux qui fait preuve de bon sens.
Morale de l'histoire: les jeunes s'en foutent, ne respectent rien,  tandis les vieux essaient de vivre dans un monde plus beau...
Je fais une photo commémorative, puis nous partons.



jeudi 17 avril 2014

Politique quantique..

Je peux dire que j'ai des doutes quant à la peinture contemporaine qui est arrivée à un niveau de dégénérescence peu ordinaire. Complètement nue, une artiste a peint une toile à l’aide de son vagin dans lequel elle a introduit des œufs de colorants – dans les tons rouges – qu’elle expulsait au-dessus d’une toile blanche, en extérieur et devant un public curieux et très surpris par sa démarche. Démarche complètement sexiste d'ailleurs, puis qu'aucun homme ne pourra en faire autant à moins de se servir de son anus ce qui permettra d'affirmer alors, d'une manière incontestable, que "la peinture maintenant c'est devenu de la merde..."   J'attends ce jour là, il finira bien par arriver...

Ce monde de l'art, du marché de l'art, des marchands, des collectionneurs  me semble bien dérisoire face aux réalités de la vie ordinaire qui ne va pas s'améliorer pour certains. Valls vient d'annoncer un gel des prestations sociales pour dix huit mois, ce qui n'effraiera pas les courageux, les battants, mais va mécontenter tous les autres. C'était prévu. Nous entrons dans les temps difficiles des plaintes et des gémissements, ô combien plus démagogiques que de se dire "on va en mettre un coup et on va remonter tout cela". Jusqu'à l'UMP, qui adepte d'une purge double, de 100 milliards, ne salue pas l'effort demandé et le courage de le demander, mais flingue, comme on pouvait s'y attendre en dénonçant "une absence totale de courage politique".

La situation en Ukraine m'inquiète. Toutes les conditions sont réunies pour que cette grave crise locale, alimentée par la Russie de Poutine, ne déborde sur une crise plus générale. J'ai été soulagé d'apprendre que notre approvisionnement en gaz ne dépendait qu'à hauteur de 6% du gaz russe car je crains que l'escalade sanctions, mesures de rétorsion, etc.. ne vienne perturber une situation économique déjà fort mauvaise pour les uns et les autres. Poutine joue avec le feu et il risque fort de foutre le feu à l'Europe, ce qui est peut-être son objectif à moyen terme avec cette crise..

Je lis avec amusement cet article de Nathalie Rheims du Point. Comment mesurer l'impopularité de Hollande?  Nous entrons en effet dans une ère de politique quantique, avec cette popularité qui rejoint l'infiniment petit, ce qui fait que la mesure modifie l'état du mesuré dont, de ce fait, on ne sait jamais où il se trouve... Mais, d'une manière étonnante, comme les ordinateurs quantiques seront six fois plus performants que les ordinateurs classiques, puisque la particule peut se trouver en deux endroits différents en même temps, il se pourrait que cette politique quantique décuple les effets du redressement de la France et réussisse, ce que je nous souhaite de tout cœur...

mardi 15 avril 2014

La photo du mois

Le thème du mois : une de mes expressions favorites.


Le génie industrieux du français n'a pas de limite. Je savais que cet ustensile existait, qu'il avait fallu le créer tant il peut servir à certains, et j'ai fini par en trouver un beau modèle, disons de luxe, sur une brocante. C'est un bel objet puissant et résistant, comme on peut le voir, bien adapté à la morphologie humaine et, puisqu'il est magnifiquement argenté et vaut son pesant de cacahouètes, celui-ci sert à une élite qui en fait parfois un usage démesuré. De là j'imagine qu'il en doit exister en or massif, voire en platine...  On peut aussi trouver des modèles populaires mais qui souvent ne font pas dans le raffinement...
Pour ceux qui voudraient voir cet appareil en action, je ne saurais trop leur conseiller d'aller regarder cette mise en situation qui est, je tiens à le souligner,  interdite aux enfants...

 Ont également participé:
A chaque jour sa photo, A'icha, Agathe, Agnès, Akaieric, Alban, Alexinparis, Alice Wonderland, Angélique, Anne, Annick, Arwen, Aude, Ava, Bestofava, BiGBuGS, Blogoth67, Calamonique, Cara, Cécile - Une quadra, Cécile Atch'oum, Cekoline, Céline in Paris, CetO, Champagne, Chat bleu, Chloé, Christophe, Claire, Claire's Blog, Crearine, Cricriyom from Paris, Cynthia, Dame Skarlette, DelphineF, Dr. CaSo, E, El Padawan, Elodie, Elsa, Fanfan Raccoon, Filamots, FloRie, François le Niçois, Frédéric, Galinette, Gilsoub, Giselle 43, Gizeh, Guillaume, hibiscus, Homeos-tasie, Hypeandcie, InGrenoble, Isa de fromSide2Side, Isaquarel, J'adore j'adhère, Joane, Josiane, KK-huète En Bretannie, Krn, La Berlinoise, La Dum, La Fille de l'Air, La Nantaise à Paris, Lau* des montagnes, Laulinea, Laurent Nicolas, Laurie, Lavandine, Lavandine83, Les bonheurs d'Anne & Alex, Les Filles du Web, Louisianne, Lucile et Rod, magda627, Mahlyn, Mamysoren, Maria Graphia, Marie, Marmotte, MauriceMonAmour, Mère débordée, Mimireliton, MissCarole, Morgane Byloos Photography, Nana, Nicky, Nie, Oscara, Philae, Pilisi, Pixeline, princesse Emalia, Proserpinne, Renepaulhenry, Rythme Indigo, Sailortoshyo, Sephiraph, Stephane08, Sylvie, Tataflo, Testinaute, Thalie, The Parisienne, The Singapore Miminews, Trousse cadette, Tuxana, Un jour, une vie, Une niçoise, Vanilla, Viviane, Xoliv'

50 milliards..

J'ai regardé le début de "Mots Croisés" hier soir, mais j'ai rapidement quitté. Ils m'ont fait tous chier les le Guen, Woerth,   Delapierre,  Aghion,  Maris, sauf Sylvie Goulard, la seule qui voulait nous faire prendre conscience des immenses efforts  qui nous attendent si on veut s'en sortir
Pour économiser 50 milliards, le Guen nous a annoncé des mesures homéopathiques, quelques gouttes diluées dans l'océan du bonheur des aides en tout genre, de notre société fonctionnarisée et très bien soignée. Avec ses rondeurs et son air bonhomme, il voulait nous convaincre que nous ne sentirions pas la piqüre.
Or il ne s'agit pas d'homéopathie, mais d'une opération  lourde qui laissera des séquelles et plus je les entends, nos pseudo " responsables politiques", qui sont quasiment tous dans le déni, plus je crois que nous n'y arriverons pas. 
La marche à franchir est gigantesque.  Elle tient en 3 chiffres:  pour 2013 recettes de l'état   302 milliard, dépenses     373 milliards, déficit  71 milliards. Pour arriver à l'équilibre il faut diminuer les dépenses de l'état de 20%, soit renvoyer un fonctionnaire sur 5, diminuer leurs retraites de 20%,  réduire tous les budgets d'autant, soigner moins,  etc...
Comme on peut le voir les 50 milliards d'économies annoncés ne sont pas suffisant. D'autant qu'on n'a pratiquement pas de croissance...
Entreprendre une telle purge est forcément un suicide politique. Aucune des conditions pour y parvenir n'est remplie: l'exécutif n'est plus soutenu par la population qui n'a pas une seule seconde conscience des efforts nécessaires et qui, d'illusion en illusion, entasse les dettes pour vivre au dessus de ses moyens.   Quand les marchés s'agiteront ce sera la catastrophe...

J'en veux à la classe politique. De tels efforts exigent de dire la vérité, d'annoncer la couleur, d'avoir un minimum de consensus entre les républicains modérés. Ça n'en prend pas le chemin. On est dans l'homéopathie d'un côté, et de l'autre on agite les mécontents pour revenir au pouvoir. C'est nul. Ces politicaillons  nous enfoncent dans la merde au lieu de nous en sortir... Histoire d'un naufrage annoncé...

lundi 14 avril 2014

Ecuanteur

Beau cas de figure à gérer en Italie: une femme porte les jumeaux d'une autre suite à une erreur de manipulation. J'attends que la catholicité et la manif pour tous nous donnent leurs instructions pour dire ce qu'il faut faire. Ces terroristes de la  pensée morale vont à coup sûr la ramener.
Moi, personnellement je rendrai les enfants à leurs parents biologiques dès la naissance tandis que les responsables de l'erreur indemniseraient la mère porteuse ( ce concept existe heureusement ) malgré elle..  Tout cela entouré de soutien psychologique, de tendresse et de soins, même à l'égard des maladroits, car je pense qu'ils doivent se sentir bien malheureux de ce qui est arrivé par leur faute... J'espère que cette histoire aura une issue très heureuse pour tous. 

Sinon j'ai partiellement résolu la question de l'inclinaison des rayons dans les roues de chariot. Je me m'interrogeais là-dessus depuis des années et j'ai cité  ce problème au hasard d'une conversation en partant de  mon petit fils qui, à tout juste cinq ans, s'étonnait de voir  que les roues des voitures tournaient à l'envers dans les films. J'ai entrepris de lui  expliquer pourquoi sur le champ tout en lui faisant observer que, s'il ne comprenait rien à mes explications, il ne fallait surtout  pas qu'il s’inquiète car peu d'adultes étaient capables d'en saisir les causes. Je pense que ça n'est pas beaucoup rentré, mais pour m'en assurer, je vérifierai ça à mon prochain passage. Cet enfant est étonnant et peut-être me fera-t-il la surprise d'avoir compris un petit bout de quelque chose..
Pour les roues de chariots, qui m'intriguaient depuis que j'avais observé qu'elles avaient une inclinaison,  et pour la cause de laquelle j'avais émis quelques hypothèses, l'idée m'est venue, en même temps que j'en parlais, de regarder sur internet. Mais c'est évident cher Watson ! Internet ! Je n'ai toujours pas  acquis le réflexe. Résultat des explications logiques, une synthèse avec mes hypothèses  et l'apparition de deux mots nouveaux, écuanteur et carrossage, que je pourrais toujours ressortir à l'occasion  si je veux faire mon malin auprès d'un fou d'automobile.

J'ai vaguement jeté un œil sur les nouvelles  du jour, pour m'apercevoir qu'on était entré dans la semaine dite sainte.  Le pape va certainement en profiter pour dire du mal des pédés et du mariage pour tous, de l'avortement, qu'on fait souffrir Jésus etc... Journée du souvenir sado-maso vendredi...


dimanche 13 avril 2014

De la chine...

C'est D. qui a eu de la chance hier, il a trouvé hier une très belle machine à vapeur, l'objet-jouet dont je rêve puisque, maintenant que je suis grand-père, je serais trop content de l'offrir à mon petit fils.
Je suis dans le fond quelqu'un de  très classique: les voitures et la technique pour le petit garçon et les poupées pour la petite fille. Ceux qui bataillent en ce moment contre la théorie du genre, montent à l'assaut de moulins à vent car même dans les familles à parents homosexuels je suis absolument certain que les petites filles sont plutôt attirées par les poupées et les petits garçons par les grues et les camions.
Sauf que pour certains enfants, mais ça peut arriver dans toutes les familles, absolument toutes au hasard, des petits garçons aiment les poupées et des petites filles aiment les camions... Il faut apprendre à l'accepter et ne pas gâcher la vie de ces enfants là au nom de dogmes ridicules et antédiluviens...
Ces mêmes dogmes qui établissent une suprématie de l'homme sur la femme et que  certains attardés, et non des moindres, veulent encore défendre... Passons.

Ce matin levé aux aurores pour ne rien trouver. C'est donc un week-end bredouille. J'étais jaloux de D. hier, autant l'avouer. Il est quand même très fort. Je n'ai pas son regard perçant, sa mémoire et je suis petit joueur face à lui... La chine demande une immense culture, des connaissances sans cesse approfondies et malheureusement je mémorise difficilement. Il ne me reste de la lecture d'ouvrages spécialisés que l'écume des choses, des bribes, des impressions, de l'évanescent qui m'ont certainement fait rater des objets que j'ai pourtant pris dans les mains mais qui ne m'ont pas parlé et que je n'ai pas voulu acheter... D. n'a pas ces problèmes. Il connait par exemple des dizaines de maîtres verriers, sait reconnaître leur travail et est en train de constituer une belle collection qui commence à avoir de la gueule... Bravo!

Bon, c'est comme ça. Frustré, mais il me reste de toute façon le plaisir de me lever tôt et de me promener, ici dans la belle Alsace, au milieu de décors exceptionnels....


vendredi 11 avril 2014

Bluettes

Marine Le Pen  a fait un tabac hier sur la 2. C'est ce que je lis sur différents commentaires. Je n'ai pas regardé l'émission.  Son populisme simpliste abat d'un coup ses adversaires les plus sophistiqués. Qu'argumenter face à des propos basiques, des formules à l'emporte pièce, pas grand-chose. On peut juste regarder comment ça se passe avec eux. Depuis les municipales nous avons déjà eu la polémique sur la viande dans les cantines, le vidage de la Ligue des droits de l'Homme, et aujourd'hui c'est un mec qui a tiré dans le tas qui se retrouve conseiller municipal FN à Clermont-Ferrand. C'est du jamais vu. Le FN n'a pas fini de nous surprendre.

Les opposants  à la théorie du genre et au mariage gay continuent à faire fort pour certains d'entre-eux. Je n'arrive pas à  me rendre compte comment cet homme de 40 ans, bien hétérosexuel, a pu se servir d' un balai, d'une brosse à dent et d'une paire de ciseaux.  Pour le balai j'ai une idée qu'on peut lire en détail dans  Last Exit to Brooklyn. Cet individu a été mis en examen pour "viol, violences sexuelles et actes de barbarie". Excusez du peu....

Christine Boutin, aussi laide à l'intérieur qu'à l'extérieur, a qualifié l'homosexualité "d'abomination", reprenant  la Bible,  Lévitique 18:22 et Lévitique 20:13, ce texte écrit il y a trois mille ans et qui montre  que les homosexuels ont existé depuis la création, texte  qui prouve aussi qu'ils ont été humiliés depuis la nuit des temps. Le progrès c'est de passer de la barbarie à la culture et au savoir et je constate que la mère Boutin en est toujours à ces temps préhistoriques et primitifs, qu'elle ne veut surtout pas quitter, ostracisant environ 10% de mes contemporains. C'est donc avec juste raison que les associations LGBT ont porté plainte contre elle.

J'avais écrit un mot il y a quelques jours sur la prostitution étudiante et l'extrême précarité dans laquelle vivent certains jeunes, nous avons maintenant un chiffre: 4% des étudiants se prostitueraient...

Une photo pour terminer. Un ouvrier des usines Renault vers 1930. La misère étudiante et la misère ouvrière se rejoignent parfois...


mercredi 9 avril 2014

Après la revue....

Pour ceux qui veulent avoir une idée des vociférations de certains députés pendant le discours de politique générale de Valls, je conseille la lecture du compte rendu de séance. Épreuve que de faire un discours  important, que tout le monde devrait écouter pour mieux critiquer ensuite si nécessaire, dans les clameurs, dans l'irrespect, dans la confusion, dans le bordel. 
J'attribue la palme des vociférateurs à Myard, Geoffroy, Mariton, Daubresse, au petit marquis, des gens  pleins d'arrogance, irrespectueux de l'autre. Ils donnent une piètre image de  la démocratie...

Je retiens de l'intervention de Valls  des annonces sans financement,  l'objectif de réduire l'électricité d'origine nucléaire à 50% en 2025  absolument hors d'atteinte, les investissements nécessaires étant hors de portée vu notre situation économique, et à mon sens pas particulièrement pertinents si l'état des centrales nucléaires est bon et permet encore une exploitation sans risque.  Quant à "réduire de 30%  notre consommation d'énergie fossile d'ici 2030 et de 40% de nos émissions de gaz à effet de serre à la même échéance", je crois qu'il ne faut pas rêver non plus. Ça nécessitera de tels investissements d'isolation thermique sur l'ensemble du parc immobilier, de telles modifications de process dans l'industrie, de telles dépenses en centrales photo-voltaïques, de telles édifications d'éoliennes que je vois mal ces objectifs atteints d'ici 16 ans. Seize ans, ce n'est rien...

Je regrette aussi que les évolutions sociétales semblent passer à la trappe. "La nécessité d’apaiser et de rassembler" ne m'annonce rien de bon.  Pourtant ces réformes ne coûtent rien et apportent du mieux vivre à l'ensemble des citoyens, à part pour quelques marginaux rétrogrades et dogmatiques inféodés aux églises. Je ne sais pas si la PMA pour les lesbiennes verra le jour, et elles continueront à se faire inséminer de façon totalement hypocrite par la méthode artisanale ou en allant à l'étranger. J'espère aussi que la loi famille verra le jour, actant les évolutions des modes de vies de mes concitoyens et les miens. Les rétrogrades hurleront encore, ils ne savent ne faire que cela.

Les seuls moments où on peut espérer que la société progresse, c'est quand la gauche est au pouvoir, car à part le droit à l'avortement, toutes les autres avancées sociétales sont l’œuvre des progressistes. La liste en serait trop longue, mais citons quand même  les congés payés, le divorce, les 40 heures, la laïcité, l'abolissement de la peine de mort, le mariage gay.  

Il reste trois ans à cette gauche pour aller plus loin. J'attends une loi plus réalise et plus avancée que la loi Leonetti sur l'euthanasie et la fin de vie . Je laisserai le droit de souffrir à qui voudra endurer les affres d'une agonie atroce ou pire encore si c'est son choix, mais j'aimerais pouvoir  tirer tranquillement ma révérence à ce bas monde quand mon heure me semblera arrivée. Cette possibilité, seule la gauche pourra me la donner...

Ainsi donc, et malgré mes petits doutes ci-dessus, je souhaite bonne chance à cette nouvelle équipe. J'espère qu'ils réussiront. Il y a longtemps que j'ai pronostiqué que Valls serait un jour président de la République.  Il en prend le chemin...

mardi 8 avril 2014

Coucou

Regardé hier soir le Mépris pour la première fois.  Ravi d'avoir vu la villa Malaparte à Capri et d'avoir entendu la musique de Delerue. Je n'étais pas un fan de  Godard et je ne le suis toujours pas devenu. Les fesses de Brigitte Bardot sont impressionnantes, c'est bien de les avoir montées, je regrette toujours de n'avoir pas photographié les miennes quand elles étaient dans leur plénitude. 
Y avait-il quelque chose à comprendre à ce film?  A la fin elle meurt dans un accident de voiture, ce n'est pas gentil, Godard aurait dû la rendre heureuse avec son nouvel amant.... Toujours cette notion de punition, méritée ou non, ces relents de morale judéo chrétienne..  On n'en sort pas. Même chez Godard.

Pour notre plaisir, j'ai fait ce tout petit bout de film montrant une partie du beau mécanisme d'un coucou de Forêt Noire circa 1890, heureusement bien conservé... Une prise directe, un plan séquence sans chichi. Pas de fin malheureuse, pas de musique de Delerue, mais  un son qui nous vient directement du passé...