vendredi 17 février 2017

Journal de douche...

Lundi

J'attaque un petit chantier que j'ai repoussé d'années en années, mais il faut  bien que je m'y mettre, maintenant que je vais bientôt entrer dans l'âge des tremblements, des pertes d'équilibre, des raideurs diverses et donc, il est temps que j'installe une douche à la place de la baignoire casse-gueule dans  la salle de bain du Sanctuaire.
Début des travaux ce matin. Je me lance... L. m'a prêté une masse, outil indispensable pour démarrer un tel chantier. Allers-retours à la déchetterie, évacuation de la baignoire en acier sur mon dos, tout seul comme un grand - mais j'ai quand même failli me vautrer dans l'escalier - , bref, démolitions terminées pour midi.
Le point dur c'était pour l'après-midi : poser deux robinets sur l'ancien circuit de la baignoire  pour pouvoir installer  le reste tranquillement. Le problème c'est que le robinet vanne de l'appartement laissait passer un fil d'eau, ce que j'ignorais , et dès que j'ai donné un coup de scie sur un tuyau, eh bien ça n'a plus arrêté de couler. Si on ajoute que sous la baignoire les diamètres avaient été réduits de 16 à 14 et que je n'avais acheté que du 16, c'était la totale..
Stress, flaque d'eau, éponge, casseroles et toujours ce filet d'eau. J'avais ouvert des robinets en amont mais sans grand résultat. L'installation qui dessert la salle de bain passe au dessus d'une porte par chance et à un moment, à la suite de la manipulation du robinet de la cuisine, l'effet siphon a cessé et l'eau s'est arrêtée de couler. Ouf. Je suis allé acheter le matériel qui me manquait et ensuite j'ai installé mon premier robinet.

Restait l'autre tuyau, celui  de l'eau froide. J'ai entrepris de le couper à son tour, mais là, la pression était beaucoup plus forte. Casseroles, éponge en attendant que ça se calme mais ça ne se calmait pas. Stress total. Je ne pouvait pas quitter ma fuite à devoir récupérer l'eau et éponger. J'ai envisagé à un moment d'appeler un plombier, la honte.,.,et puis à toute vitesse je suis allé couper l'eau de l'immeuble. Au bout de dix bonnes minutes l'eau s'est enfin arrêté de couler et j'ai pu faire ma soudure, avec bien du mal d'ailleurs, je tremblais, mes briquets étaient trempés et ne voulaient plus s'allumer. Enfin bon, j'ai fini par poser ce foutu robinet. Ouf !

Mardi.

Plus calme. plus serein. Pose du receveur, après avoir cherché partout  mon niveau à bulle. En vieillissant on égare tout et la moitié du temps est consacrée à retrouver des outils ou des matériaux qu'on vient juste de poser. Ensuite magasin de bricolage pour acheter la porte qui détermine la hauteur du mur que je dois élever pour faire une séparation. Acheté le carrelage en même temps. Blanc tout simple avec une frise en petit carreaux en verre noir en hommage à Andrée Putmann. Gros effort pour monter tout seul à l'étage la porte de douche à paroi de verre, hyper lourde et hyper fragile.
Bâti  mon mur en béton cellulaire dans l'après midi... Fini à 17h30
Mes horaires de travail 9h à midi et 13h30 à 17h 30

Mercredi

Des saignées à la disqueuse dans le mur que je venais de construire pour encastrer l'arrivée d'eau. De la poussière absolument partout et j'avais oublié d'acheter un masque! J'avais pensé aux gants et aux lunettes de protection, mais pas au masque anti-poussières. Du coup les poumons ont pris leur dose. Mes traits de coupe terminés, je sors, je ferme la porte et j'attends que la poussière redescende. L'occasion d'aller faire des achats, dont certains achats de sécurité, je veux dire par là que j'achète parfois plus que ce qu'il faudrait pour être sûr de ne pas manquer au cas où j'aurais mal estimé mes besoins. Les magasins reprennent la marchandise qui n'a pas été utilisée... Pose du robinet thermostatique et raccordement au réseau. Essai sous pression. Pas de fuite....

Jeudi

Pose du carrelage.  De la chance pour une fois : mon robinet sort du mur entre deux joints de carrelage. Imaginons qu'il soit tombé en plein milieu d'un carreau, comment aurai-je fait? Contraint d'acheter une scie cloche diamantée... Ceci dit, j'aurais dû organiser ce détail car je pouvais sortir mes tuyaux où je voulais. C'est à ce genre de loupé qu'on s'aperçoit qu'on vieillit. Pour la scie cloche, c'est pareil, ma fille en a une et j'ai oublié de lui demander de me la prêter en cas de besoin.. Découpe des encoches dans le carrelage à la disqueuse. Encore de la fine poussière, mais c'est  la dernière. Une grosse couverture pliée en quatre sur le receveur pour le protéger contre les chutes.  Ma frise ne se raccorde pas parfaitement dans un angle, la honte...  J'ai acheté 6 paquets de carreaux et il me les faut.
Comme j'ai terminé cette phase vers 16 heures et qu'il faut attendre le lendemain avant de faire les joints, je sors rapporter des matériaux inutilisés. Il me faut aussi un autre tube de silicone, car je pense ne pas en avoir assez. Autoroute bouchée dans l'autre sens. Je réfléchis à un itinéraire de retour, mais sortant du magasin après 17 heures, c'est aussi la queue sur les petites routes Je retourne sur l'autoroute. Bouchon. Des tonnes de camions de partout, l'Europe entière d'après les plaques minéralogiques, NL, PO,  RO, D, E,...  des processions de monstres de 38 tonnes qui sont en transit, usent nos routes, les saturent et nous polluent : Ségolène, je te vomis....


Vendredi

Reveillé vers 4h30. Le petit décalage du raccord de la frise tourne en boucle dans ma tête. Comment en suis-arrivé là? J'en viens à conclure que c'est une erreur de méthode pour poser mes carreaux.  J'ai commencé par monter 6 rangs successifs sur un mur, ce qui, malgré les croisillons, et en raison des petites variations de taille des carreaux, a induit une différence irrattrapable.. J'aurais dû monter les trois murs par nappe en même temps, ça ne serait pas arrivé...  On apprend toujours de ses erreurs. Le problème c'est  que ne pratiquant que de temps à autre, je finis par oublier ce que l'expérience m'a appris.

J'ai tout juste assez de colle pour finir mes joints. Je fixe le mélangeur thermostatique au silicone, ce qui assurera en même temps l'étanchéité avec le carrelage. Nouvel essai en pression. Tout va bien.

Intermède sulfureux peu après midi avec N. que je n'avais pas vu depuis deux mois. A la fin nous parlons de nos bricolages, de nos travaux, de nos projets. On passe sur le chantier douche. Il  ne connaissait pas les plots à réglage de hauteur que j'ai installés sous le receveur. N., c'est vraiment l'homme avec qui j'aurais aimé partager ma vie...

Après son départ, j'installe la porte en verre. Je me suis bien imprégné de la notice de montage que j'ai relue trois ou quatre fois. Ça se passe très bien et c'est rapidement posé. Séance de siliconage pour assurer l'étanchéité de l'ensemble. Il m'en faut deux tubes...

Il reste à terminer tout ce qui est périphérique de ce nouvel équipement. Ça c'est pour après. Je ne me suis pas blessé, pas de tour de rein, j'ai pu aller au bout, ouf! Mise en service officielle et nettoyage demain. Je peux à nouveau me laver..

Macron, ce connard....

Juste pour féliciter Macron de soutenir les cathofachos, les catholibans , les intégristes, et autres abrutis qui pourrissent ma vie et celle de tant d'autres...
Macron se serait-il mis en tête de pourrir ma vie, lui aussi?

Campagne de zombies chez les Républicains, on a l'impression que ce sont des automates qui sourient automatiquement aux caméras et qui débitent toujours la même chose, "tout va bien madame la Marquise, c'est légal, la justice et les médias s'acharnent sur nous, on est les seuls à pouvoir sauver la France", s'y ajoute la gauche que j'ai quittée, et Macron qui a l'air d'être une crevure lui aussi, je sens que je vais aller à la pêche le dimanche 22 avril...

mardi 14 février 2017

De l'après...

Franchement, qui imagine la Pénélope en première Dame de France, elle qui à chacune de ses sorties déclenchera une manifestation d'opposants écœurés de la voir là, dans ce rôle, après s'être gavée de fric toute sa vie à ne rien foutre. Qui imagine le François Fion demander des efforts aux pauvres, des allongements de temps de travail, des augmentation de TVA, des moindres remboursements, supprimer l'impôt sur la fortune, sans déclencher une riposte de la rue, un blocage de la France, des grèves violentes, les syndicats, les Français  dégoûtés de voir ce tricheur prétendre exercer ces responsabilités suprêmes alors qu'il devrait se terrer dans un coin couvert de honte.

On en est là chez les Républicains, à nier que si on l'avait su, cet olibrius, qui manifestement a des problèmes psy, n'aurait jamais été choisi pour les représenter.

Je ne sais pas à quoi pensent ces aveugles pour l'après, au cas ou le Fion emporterait la victoire à laquelle il estime avoir droit, car la France deviendrait ingouvernable....

En attendant, Fion poursuit son cirque, va chercher la bénédiction de l'Eglise en se montrant à la messe et ne semble pas mesurer le moins du monde ce qu'il représente dorénavant  pour l'opinion.

Ce mec ce n'est plus une solution, c'est désormais un véritable problème...

Il commence à y avoir des mouvements financiers sur la dette française : ça ne m'étonne pas du tout....


vendredi 10 février 2017

Du paysage politique...

Une grosse dose de dégoût m'envahit en voyant le pitoyable Fion vouloir échapper à la justice en demandant le dessaisissement du parquet financier au nom de la séparation des pouvoirs. On  ajoute à cela des soupçons de conflit d'intérêts avec le groupe AXA et d'autres et il m'a déjà filé  la totale pour aujourd'hui. Ce très chrétien Fion du Manoir est une raclure...

La folle Le Pen, que j'ai regardée hier soir, avec ses deux monnaies simultanées, le franc et l'euro, ne se rend même plus compte qu'elle est complètement givrée. Etre capable d'avoir une idée pareille, mais c'est du délire total. Elle parlait des personnes âgées et de la  manière dont elle allait s'en occuper, et je les vois bien, les vieux, se demander à chaque instant avec quelle monnaie ils devront payer telle ou telle chose, je vois déjà des bandes d'escrocs leur tomber dessus en meutes pour leur voler leurs économies, j'imagine leurs calculs désespérés quand le franc sera dévalué par rapport à l'euro, ce tour de passe-passe qu'elle prévoit pour rendre la France plus compétitive, bref, elle est complètement à la masse.
Des conneries pareilles, il faut quand même les imaginer. Je suis sidéré..  Et dire qu'il y a des gens qui vont voter pour elle...

Si on ajoute Mélenchon qui ne veut pas rembourser la dette, Hamon qui s'en fout complètement et qui pense qu'elle va être mutualisée, voilà le paysage politique actuel, sans compter que ces deux zèbres veulent en plus distribuer des milliards qu'on n'a pas et qu'il faudra encore emprunter...

Un pourri, une folle, deux inconscients, mais pour qui vais-je bien pouvoir voter?

mercredi 8 février 2017

Plan F comme funérailles....

François Fion a touché 200 000 euros de l'assureur AXA  entre 2012 et 2014, Pénélope a cumulé deux emplois à plein temps entre juillet 2012 et novembre 2013, s'ubiquitant entre la Revue des deux Mondes à Paris et son manoir dans la Sarthe, elle a touché des indemnités de licenciement et tout cela est parfaitement légal, qu'il dit... Tous les jours on en apprend et on est sidéré .

C'est hallucinant ! Tant d'argent, mais qu'est-ce qu'ils en ont fait? Et il ne paie même pas l'impôt sur la fortune ? Ça a tout gaspillé et ça veut diriger les affaires de la France !  Et son parti fait bloc derrière lui. Même pas un seul individu doté d'une conscience pour dire stop à cette honte. Tous complètement schizophrènes ?

Et les blogueurs de droite ? Pas une seule voix discordante! Il faut sauver la France qu'ils disent. Hé Corto, tu la sens bien l"élévation d'âme" chez Fion?

Et puis lisons ce que disait  celle qui touche déjà ou va toucher une belle retraite si méritée après une carrière si bien remplie  :  « J’ai fait cette comédie pour obtenir la nationalité française il y a 15 ans, juste pour pouvoir voter. Les Français m’exaspèrent, car ils se croient supérieurs aux autres. Ce sont les choses du quotidien qui m’ennuient : le manque de politesse, leur incapacité à faire la queue. Les Français ne sont pas particulièrement chaleureux. Shakespeare ? C’est une formidable antidote à la France ! »

Pénélope, la salope...!

mardi 7 février 2017

Où est planqué le magot?

Avec Fillon il faut procéder par étapes, aller d'une demi vérité à l'autre, d'un mensonge à l'autre et me basant sur les chiffres qu'il a publiés hier soir, je trouve que le compte n'y est pas.
Voyons voir
Gains nets de Pénélope pour son travail harassant:  680 380,78 euros  (je suppose que Fillon a donné des chiffres bruts, non révalorisés par  l'inflation )
Gains nets de François de 2012 à 2016                 1 460 882,00 euros
Gains nets de François de 1981 à 2011                 on ne sait pas

On va les estimer au pif : il a été député, président de conseil général, sénateur, ministre,  premier ministre, etc...,   cumul des mandats, avantages et tout le bazar.. A la louche son revenu moyen ramené en valeur d'aujourd'hui n'est pas loin de 10000 euros par mois pendant cette période soit 120000 x30 = 3 600 000 euros.

Au total pour cette famille méritante les gains s'élèvent à  5 741 262,78 euros.

Comparons avec le patrimoine ...
Une "simple"  maison achetée 400 000 avec 300 000 euros de travaux soit   700 000 euros, une société 2F conseil valorisée 11 518 euros, deux montres pour 27 000 euros et des placements financiers pour....? , attendez je regarde, je n'ai pas noté ça hier soir à minuit, mais je vais reprendre les chiffres cités dans sa déclaration de patrimoine. Voyons voir... ? Ah, ce n'est plus sur le site. Fillon a enlevé sa déclaration de patrimoine du site. Qu'es aquo? Trop risqué ? Elle est fausse?
Mais bon , à défaut d'avoir fait une copie d'écran, je me souviens à peu près : 7 ou 8 placements, en gros entre 100 000 et 120 000 euros. Et c'est tout nous a-t-il dit dans sa conférence de presse.
Soit dépenses d'investissement  700 000 + 11518 + 27 000 + 120 000 = 859 518 euros.

Comparons avec les gains. Différence 4 882 744, 78 euros.

Il y a les dépenses courantes. Allez 882 744,78  euros en gros. Avec cela une famille de cinq enfants normale vit largement durant trente ans.

Il reste 4 millions d'euros. Ah, les impôts,  mettons  1 million. 

Solde 3 millions. Où sont-ils passés?

Fillon conseille des grandes entreprises à travers sa société 2F ( François Fillon ) Conseil. Il n'est donc pas tombé de la dernière pluie et sa Pénélope non plus d'après ce qu'il nous a dit hier. Alors ces 3 millions ont bien dû se poser quelque part. 

Planqués? en Suisse ? à Jersey? Gaspillés ? Quel piètre gestionnaire ça serait alors pour notre France si endettée. Mes chiffres sont faux? Possible, ce qui veut dire qu'on attends des précisions, des éclaircissements.

Mais je suis convaincu qu'il nous ment.  

Quelqu'un qui fait rétribuer par le contribuable sa fille pour qu'elle l'aide à écrire un livre nous ment, forcément. Imagine-t-on le général De Gaule faire rétribuer le jeune Sostène par le contribuable pour écrire ses mémoires de guerre?

Je sais, je sais, on est en train de troubler l'opulente et paisible retraite ou future retraite si méritée de la Pénélope. Ah notre système social, François, tu peux  quand même dire qu'il a du bon !

lundi 6 février 2017

Courage Fillon ! Casse toi....

Ceux qui ne savent pas ce qu'est l'hystérie n'ont qu'à regarder ce qu'est devenue la politique aujourd'hui, maintenant que les sondages montrent que les scores des uns et des autres se rapprochent, au point qu'on ne peut faire aucun pronostic, tandis que le grand favori sombre dans ses fanges marécageuses et se noie..

J'étais,  il y a deux jours, dans le train à entendre discuter le beau monde qui était installé autour de moi, médecin et sœur d'avocat, fille, épouse et mère de médecins à la fois, gens riches de la côte basque et du bordelais qui, après s'être positionnés entre-eux dans l'échelle sociale ( ce qui semble faire partie des rituels de rencontre dans  ces milieux ), papotaient  sans trop faire attention à qui pourrait les entendre. Je ne prêtais qu'une oreille indifférente  à ce qu'ils pouvaient se raconter, mais j'ai néanmoins écouté quand l'affaire Fillon fut mise sur le tapis, ce qui ne pouvait pas manquer d'arriver.  Eh bien, je dois dire que ça ne passe pas du tout et l'aspect trahison des valeurs du catholicisme coince, et pas qu'un peu... Le très chrétien François Fillon du Manoir n'est pas sorti d'affaire...

Il va, dit-on, tenter une grande explication de la dernière chance au cours d'une grande interview, certainement sur TF1 lundi ou mardi. Je tablerai sur mardi au 20h, quand le Canard Enchaîné sera déjà sorti des presses et ne pourra pas lui répondre du tac au tac.  Communiquer c'est toute une stratégie...

Que va sortir le Canard cette semaine?  Il aura bien trouvé quelque chose en une semaine et il se pourrait que la pathétique confession de Fillon de demain ne se retrouve en porte à faux dès mercredi.

J'ai sorti quelques tableaux qui vont  prendre l'air dans un local très modeste où on pourra les voir pendant un mois....


dimanche 5 février 2017

Quel air....!

Chose étrange, j'écoute de la musique en l'Île et rarement au Sanctuaire. J'ai un beau programme qui m'attend à chaque séjour, l'intégrale de Bach et l'intégrale de Mozart. J'en suis à 25% d'écoute de l'une et 15% de l'autre de sorte qu'il me faudra encore beaucoup de temps d'oreille pour en venir à bout, mission impossible, d'autant que je me scotche très souvent sur des airs ou des passages qui me plaisent et  je ne passe plus qu'eux pendant trois ou quatre jours, la félicité qu'ils me procurent m’empêchant d'aller écouter ailleurs...

Cette fois-ci, j'ai fait un effort, me suis extirpé de ma routine et  me suis risqué sur un opéra de Gluck (1714-1787) qui attendait depuis un certain temps d'émerger de son codage binaire. Premier CD, pas de problème, il est passé comme une lettre à la poste. Deuxième CD: "ah!, cet air me dit quelque chose, il me semble que je l'ai déjà entendu.  Magnifique! Ah oui, c'est connu. Ça devait être dans un film? C'est triste, c'est décadent, c'est un monde qui disparaît, etc...."   Et me voilà scotché une fois de plus, passages en boucle et j'en suis resté là, au point que cet air me trotte toujours dans la tête et que je vais traîner ça pendant un certain temps...  Je vous en fais profiter plus bas dans sa version française...

Sinon, je fais une petite étape à Paris. Je voulais rentrer au Sanctuaire tout à l'heure, mais non. Comme c'est le premier dimanche du mois et je crois que l'entrée est gratuite, j'irai peut -être traîner mes fesses cet après midi vers le musée du Louvre,  on verra bien. Hier soir je les ai emmenées au Keller où il y avait une nuit XXX. Oh la la...!


jeudi 2 février 2017

Du chaos....

Ça n'a pas tardé et ça n'a pas loupé, je viens de recevoir un avertissement d'Hadopi. Nous mettons la wifi à la disposition de nos touristes et l'un d'entre-eux a téléchargé des contenus protégés par les droits d'auteur sur un site P2P. Hadopi ne va pas jusqu'à incriminer le fabricant du couteau, mais considère que je l'ai  mis à disposition de l'assassin et que de ce fait je suis  complice du crime. Je risque de lourdes sanctions faute de prouver que j'ai tout fait pour empêcher le meurtrier d'accomplir son geste...
Une journée de recherche, de nombreux coups de téléphone, au bout du compte une dépense supplémentaire, du matériel sophistiqué à acheter, un abonnement à contracter et ainsi de contraintes en contraintes, la rentabilité d'un projet s'amenuise.
Entreprendre ici et maintenant demande beaucoup de courage, de volonté et souvent d'inconscience. Nous participons pourtant, en accueillent des voyageurs dont la plupart viennent de l'étranger, à la rentrée de devises, à l'équilibre de la balance commerciale et puisqu'ils dépensent sur place,  au PIB, le tourisme en représentant 7%.

Ma fille, avec laquelle j'ai longuement discuté de ce qui nous tombait dessus pour essayer de trouver des solutions, me faisait remarquer hier que plus personne n'allait oser investir dans la période que nous traversons. La gauche radicalisée ( Mélenchon, Hamon ) pour financer ses utopies envisage de taxer très lourdement le patrimoine, ce qui nous vise en premier chef, ce petit appartement c'est du patrimoine, de taxer les robots, ce qui vise toute l'industrie et plus un seul inconscient ne va oser investir dans quoi que ce soit en France, pour voir ses coût s'envoler, ne plus être compétitif et être battu, dans le contexte mondial, par son voisin du pays d'à côté....

On ne peut pas dire aujourd'hui quelles seront dans quatre mois, les règles qui vont encadrer et peut-être plomber toute activité: impôts, taxes, réglementations, codes, normes, ça sera suivant la victoire d'un camp ou d'un autre et soit vous pourrez oser entreprendre en  espérant en récolter les fruits, ou bien il vous sera conseillé d'attendre tranquillement chez vous que ça tombe du ciel...

Or les cartes de la présidentielle sont totalement rebattues. La candidature Fillon est cuite. Avec ce candidat la droite ne sera pas au deuxième tour. Le Pénélopegate, on ne parle que de ça partout. Les gens sont furieux et il y a de quoi...
Un sondage hier nous donnait Mélenchon à 10 et Hamon à 16. Ils se rapprochent l'un de l'autre, et qui sait? A eux deux c'est 26%, et s'il n'en reste plus qu'un, il sera au second tour. Ma fille, hier, frémissait au choix entre une Marine Le Pen et un Benoît Hamon. J'en frémis aussi....
Il nous reste le centre avec Macron qui nous apparaît de plus en plus comme un recours, d'autant qu'il a appelé Bayrou à le rejoindre.... Encore faut-il que sa candidature prospère et qu'il soit au moins deuxième au premier tour de l'élection, car en fait notre présidentielle est une élection à un tour : celui qui se qualifiera avec Marine Le Pen est quasiment sûr de l'emporter, ce qui n'est pas gagné pour Macron vu la dynamique qui gonfle actuellement le camp Hamon...

Bref, nous sommes en plein chaos...