jeudi 28 mai 2015

Du football...

J'ai toujours été dubitatif sur le foot et je ne le suis carrément plus parce que je suis hilare maintenant. Tous ces supporters qui paient des entrées sur les stades, ces télés qui casquent pour les droits, ces villes qui s'épuisent financièrement pour construire des stades prestigieux, savent désormais qu'ils sont les  cocus d'un système pourri de racket, de corruption, de blanchiment etc.., système qui s'engraisse sur leur dos en trichant de la manière la plus éhontée...

Mais pas que.... Prochaine coupe du monde en Russie, ce pays qui a annexé la Crimée et qui veut dépecer l'Ukraine, la suivante au Qatar, ce beau pays des droits de l'homme où les travailleurs étrangers sont réduit à l'état d'esclave, où l'homosexualité, l'apostasie et le blasphème sont punis de mort, sans parler des coups de fouets pour les femmes adultères, ni des 4000 ouvriers tués sur les chantiers de construction des stades. Cette coupe du monde se déroulera dans un cimetière par une chaleur à crever. Bravo! 

Pourtant le sport c'est chouette. Sens de l'effort, collectif ou individuel, sens de l'équipe, entrainement, préparation, compétition, santé, beauté des corps, partage, on ne dira jamais assez les bienfaits que procure l'exercice physique qui peut être même de bêcher son jardin, de bricoler ou de donner un coup de main au voisin...
Quand j'y passe le mercredi j'emmène toujours mes petits enfants à leur sport. J'aime les voir apprendre des gestes, courir , crier, respecter des règles, et s'amuser.. Je pense que ça leur fait plaisir que j'assiste à leur progrès, ce dont je ne manque jamais de les féliciter...

Des tas de bénévoles se dévouent pour le sport amateur en France et partout dans le monde. Pourquoi faut-il que le fric vienne tout pourrir?


mardi 26 mai 2015

De rien...

Il y a comme du mou sur ce blog en ce moment. Je me laisse aller.  Mais bon, je ne dois rien à personne et même pas à moi-même... Pas grand chose pour me motiver. Je me fous du foot, du rugby, du festival de Cannes, de Roland Garros, et même de l'autorisation provisoire donnée à Sarkozy d'appeler son parti "les républicains", c'est dire que je n'ai pas grand chose à me mettre sous la dent en ce moment, sauf à considérer les malheurs du monde, immenses et ingérables, et à vouloir y apporter mes solutions comme tous ces donneurs de conseils, les Yakafautqu'on, qui se répandent sur les blogs, critiquent tout selon le camp auquel ils appartiennent et ont l'impression d'être indispensables...

Je ne me sens pas indispensable, utile  ou pertinent. C'est beaucoup  mieux ainsi. Être personne c'est tellement  simple et tranquille, et,  quand je vois le mal que se donnent ceux qui veulent être quelqu'un, ce à quoi ils parviennent parfois mais au prix de pas mal d’esbroufe, ça me rend bien aise de n'être rien... De là le plaisir qu'on peut prendre à écrire des billets de rien ou à peindre un tableau de rien. J'ai trouvé ce petit cadre à la brocante dimanche, acheté 2 euros. Hier j'ai comblé le trou qu'il y avait au milieu avec un petit morceau de contreplaqué recouvert de peinture appliquée en quelques coups de pinceau. Durée trois minutes. Un tableau de rien qui marque mon entrée dans la peinture abstraite.... Ce qui est bien avec la peinture abstraire, c'est que chacun peut y voir ce qu'il veut et crier au génie.... Du calme, du calme....


samedi 23 mai 2015

Yes....!

Le référendum irlandais sur le mariage gay a donné la victoire au oui. Les  archaïques habillés de jupes longues et de vieilles dentelles, constituant le clergé catholique irlandais, sont bons pour réciter quatre-vingts mille prières expiatoires pour essayer de pardonner, ânonner cent mille actes de contrition en compensation des péchés qui seront commis, fulminer un million de monitoires pour dénoncer les sodomites, et entreprendre mille huit cent soixante quinze pèlerinages à la Vierge Marie, Reine du Ciel et de la Terre ( n'oublions aucune majuscule ) pour invoquer son intercession...  Le clergé français va se mettre en neuvaines , tandis que la Manif pour Touffes  va nous installer quelques veilleurs et veilleuses  -ces malveillants et ces malveillantes-, sur la place Vendôme à Paris, juste en face du ministère de la Justice, vous savez cet endroit où sévit cette dame, comment dire,  un peu noire de peau,  "folle", "cinglée", une "grosse guenon", "à renvoyer sur son cocotier",  "à mettre en cage à Medrano", "dangereuse", "irresponsable", "une connasse qu'il faut remettre dans son bananiers". Voilà ma chère Ludovine, avec ces mots vous m'aurez compris....

On ne connait pas encore la réaction de Paul Bismuth  Mais comme par définition il est bismuthé, il faut s'attendre à tout... Quant à la vieille droite réactionnaire et revancharde...!


mercredi 20 mai 2015

Pin art....

Revenant  ( ou tentant de revenir ) sur la scène politique, comme les émigrés l'ont fait en 1815 quand ils rentrèrent d'exil, il y a deux cents ans,  n'ayant rien compris ni rien appris, Bayrou, bardé de son grec et de son latin, réclame une manifestation nationale contre la réforme des collèges, lui, l'ancien ministre qui en a fait si peu quand il fut à la tête de l’Éducation nationale...  On croit rêver.
Le camp de la droite me navre. Surenchères verbales, oubli total de ce qu'ils furent, amnésie complète de ce qu'ils dirent, dénégations invraisemblables de leurs petits trafics, même quand ils sont pris la main dans le sac, soumission servile à l'ordre moral catholique avec l'abrogation du mariage pour tous, etc, etc, c'est vraiment le retour des émigrés qu'ils nous préparent. 
Moi qui trouve que Hollande n'a pas fait assez de réformes, quand il en propose une, tout à fait modeste, le ban et l'arrière ban  de la médiocratie républicaine se soulève contre.... 
Passons...

Je visite  mes petits enfants en ce moment. Changements à vue: la petite entre dans la pré-adolescence. L'horloge biologique avance imperturbablement..
Je leur ai apporté l’œuf d'autruche que j'avais trouvé le  premier mai , un Pin art (objet qui amuse toujours les petits comme les grands) et un radiomètre de Crookes, l'occasion de dire quelques mots sur les rayons infra-rouges et les ultra-violets. Oui, je sais, à six ans...! Mais ils sont toujours très attentifs quand on leur explique des choses et puis ce radiomètre au fil du temps a quitté les laboratoires et est devenu un gadget plutôt intéressant.  On est loin du latin là....


lundi 18 mai 2015

Réformons...

Tandis que des protestants, donnent un signe fort le jour consacré à la lutte contre l'homophobie et la transphobie, en s'autorisant à bénir les couples gays, et donc par là y trouvant du sens,  l'église catholique, elle, continue de bénir les motos, les chats et les chiens, les bateaux, les maisons, le bétail, et tant d'autres insignifiances,  mais ne bénit toujours pas les êtres humains homosexuels qui se marient...
On est dans deux mondes différents.   Décorum complètement dépouillé, sens des réalités, amour du prochain d'un côté, cotillons divers, simagrées en tous genres, jupes longues  et vieilles dentelles de l'autre.
Cette décision d'une église protestante fera date et n'a pas fini d'embarrasser la ringarde et dépassée église catholique, ainsi que les ringards et dépassés hommes politiques de droite dont l’inénarrable Sarkozy, boulet numéro 1 de son propre camp...

Je lis çà et là que la réforme du collège s'envenime. J'ai lu aussi que le niveau de math avait sévèrement baissé chez les élèves français, résultat des dix années de la droite au pouvoir,  ce qui démontre à l'évidence qu'il ne faut pas laisser le collège en l'état, mais qu'il est urgent de le réformer.  Les immobilistes se cramponnent à ce qu'il croient nécessaire de connaître pour vivre au 18e siècle, redoutant ce monde du 21e siècle qui s'annonce pire que tout et qui le sera : guerres de religions, domination de l'informatique, disparité nord-sud s'aggravant, réchauffement climatique, fin des énergies fossiles, désastre environnemental, incidents nucléaires, pressions migratoires ingérables...
Il n'est pas question pour certains de préparer les jeunes à ces difficultés en les armant de savoirs utiles et indispensables, mais de les dorloter dans l'apprentissage du latin et du grec qui leur sera très utile pour vivre à la cour à Versailles et éventuellement devenir ecclésiastiques s'ils sont cadets de leurs familles...
On en est là. La droite naturellement, à deux ou trois exceptions près, est vent debout contre cette réforme qui me semble pourtant aller dans le bon sens. On rejoint là la différence culturelle qui sépare le protestantisme qui inventé le capitalisme et qui se renouvelle, et le monde catholique qui veut surtout que ça dure et que ça ne change pas.
Désolé les ringards,  tout change tout le temps et il faut s'adapter en permanence...  Réformons, réformons...


dimanche 17 mai 2015

Mini news, suite...

J'ai raté le réveil ce matin. Mais sur zone à 7h30 tout de même. J'ai peut-être manqué un objet ou deux, mais ça m'étonnerait vraiment, la désolation est quasi totale... Je pensais rentrer bredouille quand j'ai trouvé ce service à liqueur très bien conservé, bravo à tous les anciens propriétaires, aucune ébréchure, les bons bouchons avec leurs numéros, le tout en cristal taillé, peut-être de Baccarat ou similaire, vers les années 1840 ou un peu avant... Il ne me reste plus qu'à boire des pousse-cafés maintenant que j'ai tout le matériel...
J'ai poursuivi sur une deuxième brocante, un peu tard pour espérer quoi que ce soit et je suis rentré.
Ensuite, comme prévu je suis allé voir mon père.
Nous n'étions que nous deux dans la salle à manger des invités. Depuis ma dernière visite deux personnes qui lui étaient proches étaient mortes. Une troisième n'allait pas bien du tout. Pas évident pour lui de supporter tout cela. Nous avons parlé de choses et d'autres pendant tout le repas, mais de rien de bien marquant.
Il a fait ensuite une petite sieste après laquelle nous avons fait notre promenade traditionnelle. Beau soleil, belles couleurs, déjà un peu de monde. Nous nous sommes arrêtés pour regarder des enfants jouer, plaisir gratuit et tellement agréable.... Pause habituelle en bout du parcours. Ensuite il a donné le signal du retour....
Mon frère arrive dans une semaine. Il passera tout l'été ici.
Je repars mardi...


samedi 16 mai 2015

Mini news...

Petit voyage éclair en l'Île. Je ne fais que passer. Mon père toujours en forme. Je mange avec lui demain..
Un peu déconnecté des dernières polémiques. J'ai juste vu que Sarkozy c'est fait rincer de tweets. J'en ai versé quelques-uns moi-même....

Exceptionnellement au cinéma hier soir pour voir l'excellent film, « VIVANT ! »  du réalisateur Vincent Boujon, à l'occasion de la journée mondiale de lutte  contre l'homophobie et la transphobie  qui aura lieu demain,  anniversaire du jour où l'OMS a retiré l'homosexualité de la liste des maladies mentales en 1990... Cette journée internationale, bien sûr, n'est pas reconnue par l'état du Vatican et 140 autres environ. Devinez lesquels.......

Demain deux brocantes de prévues. J'aimerais me trouver un bel objet car j'en suis un peu en manque en ce moment. Brocanteur, c'est un métier qui va bientôt disparaitre.


mercredi 13 mai 2015

Mou du volant..

J'écoute des gens discuter de vitesse automobile dans C dans l'air. Ils m'agacent. Rouler à 90 ou 80 ?  Chacun y va de son avis, de ses statistiques, mais aucun n'évoque les lois de la physique. Des braillards donc sans aucune connaissance fondamentale..
Première loi : un véhicule au garage  n'a pas d'accident et n'use pas d'essence.
Deuxième loi: l'énergie emmagasinée dans un véhicule est proportionnelle au carré de sa vitesse. Passer de 90 à 80 diminue la dangerosité en proportion de leurs carrés respectifs donc l'abaisse de 21%.   100 morts à 90 km/h, 79 morts à 80 km/h...
Troisième loi :   personne n'est capable de supporter le fait d'avoir tué un enfant de sa faute, même avec une voiture..

Voilà, j'applique ces trois lois. Transports en commun et marche le plus souvent possible. Respect des limitations de vitesse et même en deçà quand je roule. Très grande attention en conduisant.
J'ai dit à mon fils, une des premières fois où il prenait le volant, que sa virilité ne se trouvait pas au bout de son pied sur la pédale de l'accélérateur, mais dans son slip.... En résumé je suis mou du volant...


mardi 12 mai 2015

Des langues mortes....

Il suffit qu'Yves Thréard soit contre quelque chose pour que je me dise que ce quelque chose est bon pour la France. Je l'ai vu hier à la manœuvre, dans C dans l'air,   pour défendre le latin et le grec et là il m'a convaincu, une fois de plus,   qu'il est vieux, dépassé, archaïque, de droite pour tout résumer... L'informatique, l'apprentissage de l'anglais et d'une autre langue européenne, les maths, la physique, la biologie, l'habileté manuelle, les sports, il ne connait pas et son sens inné de se reproduire  en terme de classe dominante le réduit à la défense de deux langues mortes, le grec et le latin. Bon courage les conservateurs, surtout gardez votre grec et votre latin, apprenez-les pendant des heures et des heures, vous êtes foutus...
Certes, certes, un beau style d' écriture, ça peut aider, se souvenir que le pape Paul IV a fait  recouvrir les sexes de Michel Ange et obligea les juifs à vivre dans des ghettos, ça peut impressionner dans un dîner, décrypter une stèle à l'occasion de la visite d'un musée provincial, ça peut faciliter la drague, mais créer, développer, maîtriser  les algorithmes est de nos jours plus utile et plus nécessaire. Les gens n'imaginent même pas ce que l'informatique a apporté au fait qu'ils trouvent toujours le yaourt qu'ils aiment,  frais et en  quantité suffisante, dans les rayons de l'hyper quand ils font leurs courses.....
Il y avait un  digne représentant des lettres classiques,  Loys Bonnot, fâché et révolté comme il se doit, peut-être même  au bord de la crise de nerfs tant cette réforme lui est insupportable, mais ce n'était qu'une caricature  venue directement du XIXe siècle. Roland Cayrol, plein de bon sens, est facilement venu à bout de ces rétrogrades qui se trompent d'époque aidé en cela par Florence Robine, Directrice générale de l’enseignement scolaire, claire et maitrisant bien son sujet.
Quant à la droite qui mène une bronca contre cette réforme, je la trouve insignifiante et bête comme à l'accoutumée, tout en décernant une palme à Bruno Le Maire que je pensais plus intelligent, mais qui se transforme en sectaire stupide au fur et à mesure qu'il vieillit...
Je doute fort que les parents suivent ces contestataires béats. L'enseignement des langues mortes, ça ne peut être en aucun cas un moyen d'armer des élèves pour vivre dans un monde qui va être de plus en plus technologique, de plus en plus informatisé, de plus en plus pointu et de plus en plus rude. Le latin ne les aiderait qu'à invoquer directement Dieu le père tout puissant le jour où le ciel leur tombera sur la tête, même pas certain que ça marche....