mardi 28 mars 2017

Le grand chambardement...

Appliquant le théorème de Pasqua, ajouter des affaires dans l'affaire pour la rendre incompréhensible, les derniers fidèles de Fion ont écrit au parquet financier pour demander une enquête sur les liens entre pouvoir judiciaire et exécutif révélés par le livre "Bienvenue Place Beauvau" co-écrit par trois journalistes dont deux du Canard Enchaîné.

Bruno Retailleau, Valérie Pécresse, Luc Chatel, Philippe Bas, Christian Jacob et Nathalie Kosciusko-Morizet se sont donc fendus d'une lettre de dénonciation.

Bien. J'attends la suite. Mais pourquoi parler de cette lettre, on l'a déjà quasiment oubliée, vu le déferlement des nouvelles, vu en particulier que la Pénélope vient d'être mise en examen pour "complicité et recel de détournement de fonds publics", "complicité et recel d'abus de biens sociaux" et "recel d'escroquerie aggravée". Trois fois rien comme va nous le dire Ciotti : " on s'y attendait logiquement et ça ne change pas la volonté de François Fillon..."
Je peux vous révéler aussi ce que va dire Bruno Retailleau : "c'est une procédure uniquement à charge !", Christian Jacob : "François Fillon est plus que jamais déterminé à aller jusqu'au bout !", Valérie Pécresse : " les électeurs nous prouveront qu'il est innocent!", Luc Chatel: " François Fillon est le seul à pouvoir sauver la France !", et Nathalie Kosciusko-Morizet : "pauvre Pénélope, je la soutiens de tout mon cœur"...


Il est gentil Valls, mais il vient de faire exploser le PS qui n'avait pas besoin de cela. Sa voie royale aurait été de dire "j'avais promis de respecter le choix des électeurs de la primaire, je le respecte et je vais voter Hamon. Si, par malheur, le candidat du PS est éliminé au premier tour, et que le combat final soit Macron/Le Pen, je voterai, bien entendu pour Macron". C'eût été plus sage et une manière comme une autre d'en refoutre une couche au Fion qui ne respecte pas sa parole. Maintenant, ils sont au moins deux à ne pas la respecter.
Le bénéfice politique pour Valls va être quasi nul. C'est une erreur de stratégie qui ne lui rapportera rien, sauf des quolibets et une perte de crédibilité. Et comme Valls et Macron chassent pratiquement sur les mêmes terres, il va sans dire que Macron fera tout pour tenir à distance ce concurrent qui voudrait lui voler sa place...

Je suis, comme Valls, au centre, côté gauche, encore que, personnellement...,  mais je ne me serais jamais décrédibilisé en ne respectant pas ma parole qui me semble être ce qu'un homme a de plus précieux à offrir aux autres...

Voilà un des ravages de plus de cette campagne hors norme qui fera les délices des futurs étudiants de Sciences Po, Tout est chamboulé, tout bouge, tout change, rien ne sera plus pareil,  en espérant que les classements au premier tour resteront ce qu'ils sont aujourd'hui...

dimanche 26 mars 2017

De la victimisation...

Nouvelle orientation de la campagne dans le Zombiland, la victimisation. Ça donne pour l'instant : "je suis sur écoute de François Hollande", "je suis dénoncé par le cabinet noir de François Hollande". Pas terrible comme argument électoral...

J'attends la suite et je lui suggère les pistes suivantes pour donner plus d'ampleur à ses lamentations: on m'a crevé les pneus de ma voiture, on espionne mes proches, on me fait avaler des perturbateurs endocriniens, on m'a lancé des tomates et des œufs pourris, on m'a fait un concert de casseroles. Moins nul, mais peut mieux faire..

Je lui conseille alors d'élargir et de ne pas se plaindre que de Hollande, et par exemple  de gémir aussi sur : " les sénateurs UDI vont chez Macron,  Marine me réclame de lui rendre Ciotti, cadeau qu'elle m'avait offert de manière désintéressée, Sarkozy est prêt à revenir aux affaires, Pécresse a un fils qui se drogue, j'ai proposé à Corto d'entrer en politique, mais il a refusé, etc.." Ça a déjà plus de gueule...

Qu'il se mette aussi du fond de teint gris sur le visage et qu'il accentue ses cernes. Il pourrait aussi se coller un ou deux sparadraps sur le front pour suggérer qu'il a reçu des coups : plus il aura l'air de souffrir, plus les électeurs voteront pour lui, c'est un truc qui marche depuis au moins deux mille ans...

Il peut aussi se tordre un doigt, se casser une jambe, marcher avec des béquilles et à partir de là je pense qu'il a ses chances..

Qu'est-ce qu'il ne faut pas faire tout de même pour gagner une élection... !

samedi 25 mars 2017

Il a rendu les costumes, va-t-il rendre les montres?

Chaque jour qui passe le Fion nous fait son étron qu'il pose, là, comme ça. Aujourd'hui on apprend qu'on lui a offert "de manière désintéressée" une ou des montres à plus de 27000 euros...
Autre étron, mais d'hier, son suppléant, qui a payé la Pénélope à ne rien faire, vient d'être mis en examen pour "détournement d'argent public".

La question qui se pose maintenant c'est de savoir s'il va rendre les montres comme il a rendu les costumes. Je dis ça pour son entourage, pour les gens qui l'assistent et qui gèrent son image (j'espère qu'ils seront payés à la juste valeur de la tâche à accomplir, parce que gérer une image pareille c'est vraiment du boulot et ils ont bien du mérite ).
Mon conseil du jour, c'est qu'ils lui fassent rendre les montres, c'est toujours un point positif et l'opinion publique va aimer cela. Sa cote dans les sondages devrait remonter d'un centième de point pour cet acte héroïque qui lui demandera beaucoup. J'ajoute qu'il n'oublie surtout pas de  demander pardon pour s'être trompé et il faudrait qu'il jure devant Dieu (c'est un minimum) qu'il ne recommencera plus.. Ses électeurs rassurés pousseront alors un immense soupir de soulagement et pourront voter pour lui en toute tranquillité, sachant qu'il est désormais honnête et que tout est de la faute du cabinet noir de Hollande.

Comme on le voit l'élection n'est pas du tout pliée car Fion et son équipe de coachs et de conseilleurs ont encore plusieurs cartes à jouer :
1/ rendre par avance des choses qu'on lui a offertes de "manière désintéressée" sans que le Canard Enchainé ou un autre média ne l'ait dénoncé. L'effet de surprise sera total et l'opinion sera médusée,
2/ envoyer une lettre d'excuses à Hollande en demandant pardon pour avoir un peu poussé le bouchon sur le cabinet noir. Hollande ne pourra que constater que Fion a un bon fond, finalement,
3/ reconnaître que la Pénélope n'a pas foutu grand chose, que c'est une grosse fainéasse mais qu'elle a fait ce qu'elle a pu et qu'elle a été embauchée au titre de travailleuse handicapée. L'opinion sera émue et tout lui sera pardonné,
4/ promettre de baisser les impôts de tout le monde, promettre d'embaucher des fonctionnaires, annoncer une allocation de 5000 euros pour tous pour relancer la consommation, succès garanti...

Voilà. Il y a encore plein de choses à tenter, ce n'est pas si difficile finalement et la victoire est en vue..
Ah, j'oubliais, surtout, surtout, réciter une neuvaine et mettre un cierge à Sainte Rita, patronne des causes désespérées. Ça va aider...

vendredi 24 mars 2017

Tout pour les riches..

Le feuilleton continue : qu'est-ce qu'il nous a encore fait  hier?

Il a tiré ses pathétiques dernières cartouches en accusant Hollande d'avoir un cabinet noir. Mis à part qu'il a fait une super publicité pour un livre à paraître, ce cabinet noir c'est un pur produit de l'imagination délirante d'un zombie...

Je suis halluciné une fois de plus. Le voilà, le très chrétien du Manoir, des Costumes et des Casseroles, à fantasmer sur des pratiques de la monarchie. Je ne doute pas une seule seconde que si cet olibrius devenait président, il y aurait effectivement un cabinet noir...

Hollande a répondu sèchement en remettant ce faquin à sa juste place   «Le seul scandale ne concerne pas l'Etat, mais une personne qui aura à en répondre devant la justice. Les propos de M. Fillon, qui s'ajoutent aux révélations des dernières semaines, n'ont donc aucun fondement et provoquent un trouble insupportable à la campagne présidentielle qui appelle dignité, sérénité et responsabilité».

On a appris aussi hier, nouvelle considérable qu'il a tenu à nous dire lui-même, qu'il avait rendu les costumes à 50000 euros, faits sur mesure, qu'on lui avait offert. Ah bon!  Franchement pas de quoi me procurer un orgasme. Qu'il nous rende aussi nos sous !

En attendant sa fin prochaine, il continue de déployer son programme rétrograde où, comme on peut le voir, c'est "tout pour les riches"...

jeudi 23 mars 2017

Du Zombie...

Je suis effaré de devoir constater que le balafré a dû emprunter de l'argent à ses enfants pour payer ses impôts. Celui qui prétend gouverner la France, redresser ses finances, ne parvient pas à administrer ses biens propres, n'anticipe pas sur ses échéances et je me demande sincèrement quelle catastrophe il nous réserverait s'il devait prendre en main la gestion,  un million de fois plus complexe, de nos finances publiques.

Je suis aussi effaré d'apprendre qu'il a été drivé par SMS durant le débat de lundi dernier. S'il n'est pas capable de maitriser cet exercice, s'il s'en remet à Anne Méaux, ancienne membre du GUD, ancienne militante d'Occident et d'ordre Nouveau, pour se faire coacher en direct, il y a des quoi se poser des questions sur ce qu'il nous réserverait pour la suite, s'il était élu...  C'est inquiétant.

Chaque jour qui passe, ce mec nous sidère. Je pense qu'il avale des quantités de pilules en ce moment pour faire face, du mieux que le peuvent les médecins, à l'état psychologique dans lequel il est plongé.
Le drame c'est qu'il commence à répandre une image totalement négative du milieu auquel il appartient. Les Républicains se retrouvent à défendre l'indéfendable et du même coup nous disent qu'ils lui ressemblent, qu'ils sont comme lui. On n'a pas fini de mesurer le traumatisme sur la société que va induire cette candidature pourrie...

J'ai regardé mardi Cash Investigation qui nous parlait des filières de l'église catholique pour soustraire à la justice les pédophiles qu'elle héberge en son sein.  Vielle pratique, car Touvier, et d'autres, par ces réseaux ont pu profiter d'une impunité totale pendant plusieurs dizaines d'années..
Mêmes mensonge, même conséquences. L'institution propre sur elle, donneuse perpétuelle de leçons, se retrouve être en vérité un conglomérat d'enfoirés libidineux sans scrupules et sans âme, prompts à la triche et au mensonge. Comment peut-on encore être catholique après ça?

Le très chrétien François Fion du Manoir, des Emprunts, de la Mise en Examen et des Casseroles, représentant de la droite dite modérée est en train de détruire son camp à petit feu... Les valeurs qu'il incarnaient s'effondrent. Quel gâchis...!

mercredi 22 mars 2017

Faux et usage de faux !

Qu'est-ce qu'il nous a fait aujourd'hui le balafré?

Oh, trois fois rien. L’enquête  pour détournement de fonds publics et abus de biens sociaux,est élargie sur des suspicions d'"escroquerie aggravée", de "faux et usage de faux".

D'après Le Monde, de nouveaux documents portant sur les heures travaillées de Penelope Fillon ont été saisis par les enquêteurs lors d'une perquisition à l'Assemblée nationale pendant le mois de mars. "Les enquêteurs se demandent si ces [documents] ne constituent pas des faux, établis pour justifier a posteriori les salaires versés à l’épouse du député de Paris et conforter la réalité de son travail d’assistante parlementaire", explique le journal.

Pour un futur Président de la République, ça la fout vraiment mal. Escroquerie aggravée, faux et usage de faux ! Ça devient pathétique ! Je me demande comment il fait pour tenir psychologiquement avec toutes ces casseroles. Il est forcément de plus en plus isolé parmi les siens, sans compter la sanction inéluctable d'être éliminé au premier tour et de voir exploser son camp. Que n'a-t-il pas suivi le réalisme de Bruno Le Roux, aussi attaqué pour des emplois fictifs, qui a aussitôt démissionné, évitant des dommages collatéraux à son bord et s'évitant aussi les stress d'un acharnement inutile à se maintenir à son poste, acharnement voué à l'échec.

Fillon n'a plus toute sa raison... Il n'est plus dans le monde réel et une épouvantable phase de décompression l'attend quand il sera éliminé le soir du premier tour.  Etre capable d'un tel entêtement me fait douter complètement de ses qualités quant à être président : il pourrait emmener la France dans les pires aventures, comparables à l'aventure dans laquelle il s'est enfermé lui-même et qui ne peut que se terminer par un fiasco...

mardi 21 mars 2017

Après la revue, en bref...

Macron est le seul qui ait employé le mot "pragmatisme" et ça me va. Morin, supporter de Fion, déclare que le programme de Macron c'est de l'eau tiède, ça me va aussi : je me lave à l'eau tiède, pas à l'eau glacée, ni à l'eau bouillante, et je suis propre sur moi...

Macron a foutu quelques baffes à la poissarde des Halles et pour le reste ce fut un déversoir de milliards et de milliards de cadeaux et de mesures  pour des "gens qui souffrent et qui n'en peuvent plus", nous les Français, selon la terminologie mélenchonnienne...

Sachant que chaque fois qu'on distribue 100 euros, 20 sont dépensés en France et 80 servent à importer des biens de l'extérieur, on voit par là que trois des candidats d'hier veulent faire le bonheur des Chinois et des Allemands qui sauront faire face à cette énorme demande supplémentaire financée par notre énorme dette..

Seuls Macron et Fillon ont évoqué cette dette, disant qu'on ne pouvait pas promettre  n'importe quoi. Je suis bien d'accord avec eux..

Attendons les sondages...

Bruno Le Roux a employé, payés par le contribuable, ses filles mineures comme assistantes parlementaires pour 50000 euros. Comment à 15 ou 16 ans peut-on aider un député sauf à remplir des enveloppes et à passer le balai dans sa permanence? Pour moi il s'agit d'emplois fictifs. Leroux doit démissionner et le parquet financier doit se saisir de cette affaire....


dimanche 19 mars 2017

De M.

Je m'aperçois que je n'ai pas parlé de M. 
C'était il y a une bonne semaine. P. m'emmenait au restaurant pour une flammekueche. Voyant que nous ne suivions pas l'itinéraire normal,  il me rassura en me disant qu'on  allait chercher une vieille dame à qui ça ferait plaisir de sortir. Parfait, répondis-je. "Elle a quel âge cette dame? Je pense dans les 92 ans, mais tu verras, elle est encore très alerte et vit seule."
Effectivement arriva une petite dame toute pimpante, à la touffe de cheveux noirs impressionnante, genre coiffure de Sheila dans les années 60, avec toutefois une mèche blanche. Elle s'installa dans la voiture et nous commençâmes à bavarder tout en roulant..

Arrivée au restaurant, elle nous a fait part de sa joie de se retrouver en ce lieu, au milieu des bruits de la vie, et de surcroît, ajouta-t-elle malicieusement, accompagnée de deux jeunes gens qu'elle allait pouvoir draguer discrètement. J'ai trouvé que c'etait un bon départ et la conversation roula allègrement sur divers sujets. Je m'enquis à un moment de son âge exact pour apprendre qu'elle est plus vieille que mon père de quinze jours, ce qui veut dire qu'elle aura 97 ans dans peu de temps. Mais alors que mon père quitte le monde peu à peu, perdant la mémoire, elle, elle en fait toujours partie, parlant certes abondement de sa mort prochaine et de son souhait que ses cendres soient dispersées dans la rivière où elle a déjà éparpillé celles de son mari qu'elle adorait, mais abordant aussi des parties de sa vie aussi riches qu'étonnantes, vu le milieu social auquel elle appartenait ( père ambassadeur, mari avocat), dans lequel elle a dû passer parfois pour une sorte de météore imprévisible et incontrôlable.

J'étais scotché, fasciné, et j'ai pris là une leçon de jeunesse et d'optimisme. Je nageais dans des histoires qui ressemblaient beaucoup à celles que mon père m'avait contées,  vues forcément sous un autre angle, mais qui, en particulier, décrivaient la même guerre de 1940 qu'ils ont vécue, l'un comme l'autre, alors qu'il venaient tout juste d'avoir 20 ans. 

Elle nous raconta entre autres son engagement dans la résistance, pour lequelle elle fut médaillée, et son séjour dans un camp en Bourgogne où elle succomba ( à ce que j'ai cru comprendre ) au charme d'un ou de plusieurs soldats sénégalais qui y étaient enfermés comme elle..

Oh la la, nous dit-elle avec nostalgie, j'ai fait beaucoup de bêtises quand j'étais jeune !  pour ajouter aussitôt, "mais il faut les faire..!"

Quand elle fut reconduite chez elle, j'ai dit à P. que cette dame m'avait insufflé quelques mois de tonus et de peps, et qu'elle devait doper tout son entourage par sa vitalité, son goût de vivre, son ouverture d'esprit. J'ai ajouté que je serais ravi de la revoir bientôt...



Tampon en bois et laiton pour impression sur tissus. Usine des Vosges

jeudi 16 mars 2017

Le balafré...

Qu'est-ce qu'il nous a fait aujourd'hui?

Oh la la, il se considère maintenant comme  balafré, se prenant sans doute pour Henri de Lorraine, troisième duc de Guise, une comparaison risquée parce que le Balafré en question a été assassiné sur l'ordre de Henri III...  Mais bon chez le du Manoir il y a toujours ce côté nostalgique vis à vis de la noblesse.

Autre scoop qu'on lui doit aujourd'hui, au balafré, eh  bien le Parquet  national financier ramène sa fraise (logique s'il se compare au duc de Guise) et vient de demander des investigations aux juges sur ses fameux costumes offerts par X ou Y.

Vu  le personnage, le Parquet national financier devrait  enquêter sur tout ce qui concerne le balafré : s'est-il fait offrir sa voiture, ses chaussures, ses slips, sa télé, les robes de la Pénélope, les outils du jardiner, le lave vaisselle, la table de la cuisine et les chaises, le prie-Dieu de madame, etc etc...  Je suis convaincu qu'on trouvera des cadeaux ici ou là, qu'auront fait de généreux donateurs en échange d'une légion d'honneur, d'une aide pour un permis de construire, ou l'attribution d'une fréquence radio  ou ce qu'on voudra... Je dis cela comme cela, bien entendu, et je vais à la pêche comme tout le monde, mais à mon avis ce balafré aime trop l'argent et a trop peu de scrupules pour que ce que je subodore ne soit pas vrai...  J'émets une hypothèse, on verra bien..

A demain...