samedi 20 septembre 2014

A votre Santé...

Mes chers Amis,

Le 6 mai 2012, au soir de l’élection présidentielle, j’ai haï les Français de m'avoir foutu dehors après avoir conduit les destinées de notre pays durant cinq années. Je leur ai fait croire à ma volonté de me retirer de toute activité publique.

Depuis, j’ai pris le temps de la réflexion après toutes ces années de truandages intenses. J’ai pu prendre le recul indispensable pour analyser le déroulement de mes différentes affaires, en tirer les leçons, revenir sur ce que furent mes manques, mesurer la vanité de certains sentiments, écarter tout esprit de me faire reprendre la main dans le sac une deuxième fois.

J’ai pu échanger avec les juges, sans l'avantage du pouvoir qui déforme les rapports humains. Ils m’ont dit leurs soupçons, leurs incompréhensions et parfois aussi leurs menaces. J’ai vu monter en moi comme une marée inexorable le désarroi, le rejet, la colère à l’endroit des enquêtes mais plus largement de tout ce qui touche de près ou de loin à la justice. J’ai senti chez beaucoup de juges la tentation de ne plus me croire en rien ni en tout, comme si tout se valait, ou plutôt comme si plus rien ne valait quoi que ce soit. Cette absence de toute crédibilité si spécifique à ma situation d’aujourd’hui m' oblige à me réinventer profondément.

Je me suis interrogé sans concession sur l'éventualité d’un retour aux juteuses affaires que j’avais arrêtées avec amertume et avec regret. C’est au terme d’une réflexion approfondie que j’ai décidé de proposer aux juges un nouveau choix juridique. Car, au fond, ce serait une forme d’abandon que de rester spectateur de la situation dans laquelle se trouvent toutes mes enquêtes, devant le délitement du débat contradictoire, et la persistance de preuves si dérisoires au sein de mes différents dossiers. Je suis candidat à la direction de mes propres instructions. Je proposerai de les transformer de fond en comble, de façon à créer, dans un délai de trois mois, les conditions d’un nouveau et vaste dossier qui s’adressera à tous les juges, sans aucun esprit partisan, dépassant les indices graves et concordants traditionnels qui ne correspondent plus aujourd’hui à la moindre réalité. Ce vaste dossier se dotera d’un nouveau système, d’un nouveau mode de fonctionnement adapté au siècle qui est le nôtre et d’une nouvelle équipe à ma botte qui portera l’ambition d’un étouffement total si nécessaire à ma vie tranquille.

J’aime trop la liberté ; je suis trop passionné par le débat judiciaire et par mon  avenir pour me voir condamné à choisir entre le  désespérant bracelet électronique  ou la perspective d’un isolement sans issue. Je ne peux me résoudre à devoir m’installer dans dans une cellule, idée que les juges pourrait avoir d'une voix unanime. Je dois faire émerger de nouvelles réponses face à mes inquiétudes , à mes interrogations sur la pérennité de mes dossiers, à la nécessité d’affirmer ma personnalité singulière, à la promotion de mon message d'abandon de toutes les poursuites qui est sans doute la plus belle part de ma muflerie. Je ne fait rien d'aussi osé sans l’aveuglement de la nation. Je ne fait rien de plus gonflé sans espérance, sans perspective. Pour construire une alternative crédible à mes soucis judiciaires, il nous faut donc bâtir la nouvelle justice  du XXIème siècle. Je le ferai avec le souci du plus large non lieu, la volonté d’apaiser les tensions, et en même temps de susciter l’intérêt passionné de tous ceux qui ne peuvent se résoudre qu'à l’abaissement de la France. Nous aurons besoin de toutes les intelligences torves, de toutes les énergies négatives, de toutes les mauvaises volontés. Il nous faut tourner la page des procès et des rancunes afin que chacun puisse s’inscrire dans un projet, par nature, crapuleux. Je connais les difficultés qui nous attendent. Mais l’enjeu me dépasse tellement, les perspectives sont si exaltantes, l'abandon des poursuites si nécessaire qu’à mes yeux les obstacles paraissent dérisoires. Ensemble, par la force de mon engagement, par ma conscience exaspérée de la gravité de ce qui m'attend, je rendrai possible le sursaut dont nul ne peut douter de la nécessité et de l’urgence. Que chacun soit convaincu de la force et de la sincérité de mon engagement au service de ma personne." 

Le Nain.

vendredi 19 septembre 2014

Bof....

Le chiffrage du coût des nouvelles baisses d'impôts par suite, en particulier, de la suppression de la première tranche pose problème. Hollande l'estime à trois milliards d'euros, annonçant sans rire qu'ils seront financés par de nouvelles économies, je me demande bien lesquelles vu qu'on n'en n'a pas encore fait une seule, tandis que d'autres annoncent un coût de 5 milliards, voire  10 milliards de manque à gagner
Ça ne sera pas trois milliards, ça c'est certain, car la non imposition de foyer fiscaux nouveaux les exonère de taxe d'habitation, offre, dans certaines communes la cantine gratuite pour les enfants, ou les transports en commun, etc... Il faudra bien que les impôts locaux augmentent en conséquence pour financer tout cela, à charge de ceux qui y resteront assujettis....

Cette injection de fait de trois milliards d'euros, partons de cette hypothèse basse,  dans le circuit économique va automatiquement créer la même quantité de dette. C'est une certitude...
Est-ce que ces trois milliards vont se retrouver sur le PIB de la France en produisant  0,15 point de croissance supplémentaire, ce dont on a bien besoin?
Non. 80% de cet argent va aller en Chine, en Corée du sud, aux USA, en Suède ou ailleurs, pour peu qu'il serve à acheter des tablettes, des smartphones, des écrans plats, des vêtements ou des meubles chez Ikéa.... Les 20% restant en France  serviront à acheter de la nourriture, des services et peut-être   des voitures fabriquée chez nous....Effet sur la croissance et le chômage: quasi nul...

Hollande vient de virer Montebourg, mais il applique sa politique de relance de la demande. Bien être éphémère pour les bénéficiaires, mauvais signal pour tous, nous ne sommes pas, toujours pas dans une politique de l'effort, pourtant nécessaire et urgente. Moody's va dégrader à nouveau la note de la France ce soir. On prévoit peu d'impact sur les marchés, c'est un fait, mais à force de tendre la corde elle finira par se rompre.

Je suis donc déçu. Gouverner c'est prévoir et tout ce qu'on peut prévoir, c'est qu'en continuant de cette manière ça se terminera mal...

jeudi 18 septembre 2014

Du bois et des chats.....

A force de ne pas vouloir appeler un chat un chat, à faire de la langue de bois, on ne peut plus faire une politique efficace.  Macron a bien fait de parler du problème de reclassement des illettrées de GAD et il n'aurait pas dû s'excuser d'avoir employé le mot juste. C'est important de dire les choses telles qu'elles sont, même au risque de déplaire. La droite qui saisit n'importe quel prétexte pour créer une polémique perd la tête et ferait mieux de soutenir ceux qui essaient de résoudre les problèmes. On verra ces donneurs de leçons de vocabulaire et de langue de bois à l’œuvre dans deux ans.

Je vais dire maintenant sans langue de bois que je suis très déçu, effaré même, du revirement économique de Valls qui va laisser courir les déficits à 4,5% du PIB, tout cela pour faire plaisir à quelques contestataires. Nous ne sommes jamais entrés dans le combat contre la dette et tout le monde semble se foutre  de la présence de ce gouffre qui va nous engloutir. 
Les impôts directs sont les plus justes car  ils permettent la participation à l'effort collectif de chacun en fonction de ses capacités. Vouloir les supprimer pour certains est peut-être électoraliste et peut faire espérer quelques voix de plus dans la prochaine déroute électorale de la gauche en 2017 mais envoie de très mauvais signes quand aux efforts qu'il conviendrait de faire pour s'en sortir.
Cette lâcheté de l'exécutif pour qui, de toute façon, les carottes sont cuites, va entasser des milliards supplémentaires sur les épaules de nos enfants et de leurs enfants.

Je crois qu'aux prochaines élections, plutôt que de voter pour des faibles et des indécis, je vais prendre exemple sur les Frondeurs du PS et je vais m'abstenir...

1946   Reconstruction de l'Allemagne....

mercredi 17 septembre 2014

Deux lettres...

Retour au Sanctuaire ce matin.

Deux lettres m'attendaient. L'une de la direction départementale des impôts qui répondait à ma lettre du 5 avril où je me plaignais que le contribuable paye 66% du denier du culte et qu'il ait contribué au financement des transports pour la manif pour tous. Tout d'abord  je  remercie les services des impôts de m'avoir répondu. Ensuite des  extraits de cette lettre qui détaille tous les cas où cette réduction d'impôt est applicable:
" (...) Chargée du soin de vous répondre, je me permets de vous informer qu'en application des dispositions de l'article 200 du code général des impôts, les dons faits par les particuliers aux associations cultuelles formées pour subvenir aux frais, à l'entretien et à l'exercice public d'un culte ouvrent droit à réduction d'impôt égale à 66% de leur montant retenu dans la limite de 20% du revenu imposable.(...) Le bénéfice de la réduction d'impôt n'est accordée qu'à la condition  que ce versement procède d'une intention libérale, c'est à dire qu'il soit consenti à titre gratuit, sans contrepartie directe ou indirecte au profit de la personne qui l'effectue.(...) Regrettant de ne pouvoir vous faire une réponse plus conforme à votre attente, je vous prie etc..."
Ceci dit, il est bien écrit que le "bénéfice de la réduction d'impôt n'est accordé qu'à la condition que ce versement procède d'une intention libérale sans contrepartie directe ou indirecte au profit de la personne qui l'effectue", ce qui veut dire que de bénéficier d'un train spécial affrété par une association diocésaine ou autre, de recevoir des banderoles et des drapeaux gratuitement pour aller manifester après avoir fait un don  pour financer le train et les accessoires du manifestant, ne peut en aucun cas faire l'objet d'une réduction d'impôt.
Et c'est peut être pour cette raison qu'on peut lire maintenant sur cette page Manif pour tous appelant aux dons : " Nous ne sommes malheureusement pas en mesure de délivrer des reçus fiscaux".
C'est un progrès. Je serai de tout façon vigilant quand aux appels aux dons et je me ferai un plaisir de me plaindre si cette "intention libérale du don" est bafouée....

La deuxième lettre me donnait des nouvelles de ma famille. Le maire de S. a eu l’extrême gentillesse de m'envoyer copie de l'acte de naissance de ma grand-mère et de l'acte de mariage de ses parents, car, comme je le subodorais ils se sont mariés peu avant dans la même commune. Apparait dans l'acte un "frère utérin" de l'époux et j'apprends que mon arrière grand-mère est née en Belgique à une quinzaine de km de la frontière française. Pas de trace par contre d'un enfant naturel qu'elle aurait eu et que l'arrière grand-père aurait reconnu en se mariant, comme le raconte mon père... Mystère...

Sinon voyage de retour classique. J'ai vu mes petits enfants  qui sont de plus en plus mignons. Le petit grandit beaucoup et annonce le gaillard d'un mètre quatre vingt dix qu'il va certainement devenir.
Ils ont un baby foot maintenant. J'ai pu faire le malin car au lycée j'y jouais beaucoup. C'est comme de faire du vélo, ça ne s'oublie pas.  C'était beaucoup plus sportif que les tablettes ou les smartphones, musclant les bras et les avant-bras plutôt que le pouce...
Après ce beau week-end ensoleillé au  temps parfait, deuxième étape de deux jours dans  la capitale Un Kremlin des blogs avec repas en terrasse.... Suite dans un autre endroit avec Seb Musset et Gildan Merci pour ce moment...


Qui connait cette plante?

lundi 15 septembre 2014

La photo du mois

Le thème du mois: être ou ne pas être.....


Je peux montrer une de mes manières d'être à travers ce casier d'une bibliothèque Billy. On y trouve une optique d'appareil photo ancien, une bonbonnière en opaline blanche, un petit récipient en bronze, un Christ en porcelaine, un bougeoir de René Lalique,  un pichet en étain de Cortesi, deux pastilles antimites, quatre coquetiers en opaline bleue de Portieux, une carte souvenir de communion datée du 9 mai 1899 en celluloïd déchirée dans un coin,  deux clystères, une statuette de Bouddha en bronze,  deux vases grecs dont l'un me semble tout à fait authentique, donc du VIe siècle av JC. Seuls des tests de thermoluminescence permettront d'avoir une certitude à leur sujet... Que raconter de plus?

Ont également participé....
A chaque jour sa photo, A'icha, Agathe, Agnès, Agrippine, Akaieric, Alban, Alexinparis, Alice Wonderland, Ann, Anne, Arwen, Aude, Autour de Cia, Ava, Bestofava, BiGBuGS, Blogoth67, Blue Edel, Brindille, Cara, Cécile - Une quadra, Cécile Atch'oum, Céline in Paris, CetO, Champagne, Chat bleu, Christophe, Claire's Blog, Crearine, Cricriyom from Paris, Dame Skarlette, DelphineF, E, El Padawan, Elsa, Eva INside-EXpat, Fanfan Raccoon, François le Niçois, Frédéric, Galinette, Gilsoub, Giselle 43, Gizeh, Guillaume, hibiscus, Homeos-tasie, Isa de fromSide2Side, Isa ToutSimplement, Isaquarel, Josiane, Julia, KK-huète En Bretannie, Krn, La Berlinoise, La Dum, La Fille de l'Air, La Nantaise à Paris, Lau* des montagnes, Laulinea, Laurent Nicolas, Laurie, Lavandine, Lavandine83, Les bonheurs d'Anne & Alex, Les Filles du Web, Louisianne, Lucile et Rod, Lyonelk, magda627, Mahlyn, Mamysoren, Maria Graphia, Marie, Marmotte, MauriceMonAmour, Milla la galerie, Mimireliton, MissCarole, Morgane Byloos Photography, Nanouk, Nicky, Nie, Philae, Photo Tuto, Pilisi, Pixeline, princesse Emalia, Renepaulhenry, Rythme Indigo, Salon de Thé, Sandrine, Sephiraph, Sylvie, Tataflo, Testinaute, Thalie, Tuxana, Vanilla, Xoliv', Yvette la Chouette, Zaza

dimanche 14 septembre 2014

Sans honte.....

Un ancien trader, qui a toutes ses dents, dont le salaire pouvait atteindre 100.000 euros par an sans les bonus, qui a  passé une partie de sa vie dans la finance à faire de l'argent  en travaillant avec  l'argent des autres, qui a fait 900 faux, a fait perdre 4,9 milliards d'euros à son employeur, est allé hier se blottir dans les bras d'un certain Mélenchon qui lui aussi a toutes ses dents, gagne  6200 euros nets par mois comme député européen, touche 304 euros d'indemnité par jour de présence au parlement européen, touche une indemnité de 4300 euros par mois pour frais généraux et une indemnité de 4243 euros par an pour frais de transport soit en gros  un total de  144835 euros par an et prétend représenter les sans-dents à une fête, dite fête de l'humanité.

Bien le bonjour, les damnés de la terre.....


vendredi 12 septembre 2014

Mon Dieu, le Pape....!

Le tassement des ventes du livre de la catin s'annonce, car on peut le recevoir gratuitement pour peu qu'on ait  des relations amicales avec quelque militant d'un parti d'opposition, ce qui est mon cas,  parti bien connu pour ses affaires merdiques et sa manière d'organiser les élections internes, qui, je le subodore, le diffuse largement en catimini. Je le subodore, c'est bien entendu, mais.... En tous cas j'ai reçu mon fichier PDF de 578,2 ko. Je n'en ai lu que les deux premières pages pour voir si ce qu'on raconte qu'elle raconte est vrai , et, je le confirme, c'est vrai. Elle a bien osé écrire ça. Je n'irai pas plus loin  dans cette lecture par respect pour ma vie privée et pour celle des autres.

Les résultats de l'économie française et la dérive du déficit m'affligent énormément. C'est de pire en pire. Le gouffre est béant et nous tombons dedans. Qu'il y ait en plus des députés frondeurs du PS pour considérer qu''on ne donne pas assez à tous ceux qui gémissent, et 100% des Français gémissent c'est statistiquement prouvé, qu'il n' y a pas lieu de faire de l'austérité, qu'il faut continuer d'emprunter à tour de bras pour payer les retraites, la sécu, les aides, l'école et tout et tout,  en se moquant bien de ce qu'on laissera à nos enfants et petits enfants, cela me stupéfie tant je les trouve insignifiants de bêtise, d'incurie et vue à très très court terme. J'enrage....

Personnellement, au contraire, au risque de choquer,  je ferais même payer de l'impôt, par principe, à chaque foyer, riche ou pauvre, pour les pauvres de manière symbolique bien entendu,  mais ainsi tout le monde saurait que rien n'est gratuit,  que rien n'est dû sans effort, et tous seraient alors à même d'apprécier tout ce que l'Etat fait pour eux, des routes, des écoles, des hôpitaux, de la protection sociale, des aides, etc...  Chacun doit contribuer, pour certains de manière symbolique mais bien réelle, à l'effort collectif...


La Divine de la Torchère, toujours aussi allumée, et ses "fascistes en loden", Marithon le thon, l'infâme  Boutin, Gosselin joueur de biniou,  tous soutenus  par le préhistorique magazine Valeurs Archaïques, interpellent le Nain qui aurait dit qu'il ne reviendrait pas sur la Mariage pour Tous. Notre Saint Chanoine de St Jean de Latran en fait frémir nos petits curés qui en sont tout humides...

Mon Dieu, je viens d'apprendre que le pape viendra au parlement européen  le 25 novembre et parlera aux députés réunis en séance solennelle comme la communion du même métal ! Le dernière fois que le pape était venu à Strasbourg, j'avais offert l’apéritif au vin de messe à mes collègues et même le plus curaillon d'entre-eux, que j'aimais d'ailleurs beaucoup, était venu partager. Ça se boit très facilement le vin de messe, généralement un bordeaux blanc sucré et peu alcoolisé pour que les curés qui le consomment à jeun n'aient pas d'aigreur d'estomac..  Je vais renouveler l'opération cette fois-ci...

Autre anecdote qu'on m'a racontée à propos de cette visite. JPII processionnant en voiture découverte dans les rues du centre avait bénit à tours de bras tout ce qui se trouvait sur son passage. Les habitués d'un bar gay étaient sortis sur le trottoir pour voir passer le cortège et se sont retrouvés bénis du même coup. Je ne sais pas s'il ont eu la peau brûlée mais le patron du bar m'a raconté qu'il avait écrit à Rome pour se plaindre, qu'il ne voulait absolument pas de cette bénédiction et qu'il la rendait au pape.... Il n'a pas reçu de réponse, tu m'étonnes...

Pour terminer cette photo, prise hier, d'un connard qui se croit autorisé à enlaidir la France. On trouve ces tags absolument partout, partout. Une plaie....


mercredi 10 septembre 2014

Et les Thénardier dans tout ça?

Hier, outre que ce fut, d'après les spécialistes de la météo, le plus beau jour de l'été 2014, ce que je confirme, et ma peau en porte les traces, ce fut aussi le jour où j'entendis beaucoup de gens s'indigner du comportement de cet abruti de député qui ne déclare pas ses impôts. Je m'en indigne aussi, et pas qu'un peu.
Maintenant que sa vie est définitivement ravagée, qu'il ne retrouvera plus jamais de boulot, que manifestement il est si mauvais gestionnaire qu'il n'a pas un sou de côté, qu'il n'aurait jamais dû essayer de nous faire croire qu'il connaissait quelque chose à quoi que ce soit et se lancer dans la politique, je trouve qu'il est peut-être plein de bon sens pour une fois en restant au chaud encore deux ans avant sa chute finale. Ceci dit, c'est un connard, qu'il dégage...!

Parmi les indignés, Alain Juppé, Touché un mois après son entrée en fonction de premier ministre par l'affaire de l'appartement de son fils Laurent, le 1er décembre 2004, la cour d'appel l'a condamné  à quatorze mois de prison avec sursis et un an d’inéligibilité pour des affaires de financement occulte de son parti politique.  Dans son jugement la cour d'appel note qu' "il est également regrettable que M. Juppé, dont les qualités intellectuelles sont unanimement reconnues, n’ait pas cru devoir assumer devant la justice l’ensemble de ses responsabilités pénales et ait maintenu la négation de faits avérés." Je trouve qu'avec un tel palmarès il devrait éviter de donner des leçons d’honnêteté. Mais en plus ce crétin m'a singulièrement gonflé quand il s'est offusqué dimanche que l'on puisse nommer des ministres sans avoir "auparavant" diligenté une enquête sur eux.  Quand on sait dans quelles conditions sont formés les gouvernements, ce qui consiste à rassembler en deux jours une trentaine de personnes tout en gérant les compétences de chacun et des subtils équilibres politiques, sans parler d'autres contraintes,  il se trouve qu'il est matériellement impossible de faire en plus une enquête sur chacun d'eux, d'autant que la publication du ministère se fait juste quelques minutes après que la liste ait été définitivement arrêtée après les derniers ajustements...
Je trouve que dans le cas de figure qui nous occupe, le système de contrôle a bien fonctionné.  Et c'est tant mieux. C'est un plus pour notre démocratie. Si le système est toujours aussi efficace dans les prochaines années, je peux déjà vous annoncer qu'on va bien rigoler quand ça sera le tour à l'UMP de faire des ministères. Juppé pourra alors nous montrer tout son talent....

Et les Thénardiers dans tout cela? Je n'ai pas entendu Alain Juppé s'indigner quand Madame a versé sa caution d'un million d'euros  pour ne pas aller en prison. Je consulte leur fiche Wikipédia. Quelques extraits, c'est du lourd:
"Patrick Balkany est condamné (décision confirmée en appel le 30 janvier 1997) par la 9e chambre du tribunal correctionnel de Nanterre, à quinze mois de prison avec sursis, 200 000 francs d'amende et deux ans d'inéligibilité, pour « prise illégale d'intérêts »
 Le 28 juillet 1999, la chambre régionale des comptes d'Île-de-France a condamné Patrick Balkany à rembourser à la ville de Levallois-Perret le montant des salaires d' employés municipaux qu'il utilisait à titre privé soit 523 897,96 €
 En 2003, il est condamné en première instance par le tribunal correctionnel de Nanterre à 1 500 € d'amende pour « images vexatoires et empreintes de mépris visant à abaisser et ridiculiser […] de façon publique » l'élue communiste Annie Mandois qu'il avait accusée, lors d'un conseil municipal, d'avoir utilisé des fonds publics dans l'intérêt d'un parti politique ou pour son intérêt personnel. Ses accusations d'avoir endoctriné des enfants lorsqu'elle était enseignante ne sont pas retenues en première instance, jugement confirmé par la Cour d'appel de Versailles le 31 mars 2004
 Le parquet de Paris a ouvert le vendredi 6 décembre 2013, une information judiciaire pour « blanchiment de fraude fiscale » visant le couple Balkany. La justice s'intéresse notamment à une villa de Marrakech, baptisée « Dar Gyucy », des biens immobiliers et des avoirs offshore que les deux élus des Hauts-de-Seine auraient dissimulés au fisc français
Le 21 mai 2014, Isabelle Balkany est placée en garde à vue. Relâchée le 22 mai après un jour et demi d'interrogatoires, elle doit verser une caution d'un million d'euros, et est mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale.
Selon Le Figaro et BFM TV du 10 juin 2014, elle a avoué être propriétaire d'une villa à Saint-Martin. « Estimée à 3 millions d'euros, cette propriété détenue par le biais d'une société écran n'a jamais été déclarée au fisc. Le couple ne s'est donc, depuis 17 ans, jamais acquitté de l'impôt sur la fortune. » Les juges voudraient savoir si cette villa a été financée avec les fonds détournés des marchés publics des HLM des Hauts-de-Seine. On apprend le 30 août 2014 qu'elle a versé, à une date non précisée, une caution d'un million d'euros pour ne pas être placée en détention"

J'en profite pour donner un bon conseil à Alain Juppé: qu'il évite de nommer Patrick Balkany dans son futur ministère, parce que là, ce n'est pas un petit mec un peu dépassé qui fait le con, mais des vrais professionnels de la triche.

Ceci dit, il se murmure que Sarkozy reviendrait prochainement en politique malgré les 9 affaires qui lui collent au cul... L'automne va vraiment être rock n'roll....  Je sens qu'on va bien s'amuser.

Hélas pour la France....



lundi 8 septembre 2014

Mon père..

Très beau temps hier.
Chine le matin. Trouvé quelques belles tasses. 

Le midi j'ai déjeuné avec mon père. Toujours très clair, nous avons un peu parlé de tout. Il a ainsi évoqué ses voyages en Belgique et la butte de terre édifiée à Waterloo, ses sorties en mer, les exploits des surfeurs, ses jours et ses nuits, ses arrières petits-enfants, le temps, bien sûr, etc.. Là où je l'ai un peu orienté, c'est vers les souvenirs de son enfance et vers la période de la dernière guerre. 
Des noms sont revenus. Nom de villages, nom de rues, nom de gens. Je ne peux malheureusement pas lui demander de commenter des photos anciennes car il ne voit plus suffisamment pour reconnaitre qui que ce soit ou quoi que ce soit. Je me contente d'en décrire certaines et je lui demande s'il "voit" de qui, de quoi il s'agit.
J'ai reçu de la mairie de L. la copie de l'acte de mariage de ses parents, en 1919. Malheureusement ces archives ne sont pas disponibles en ligne. Je dois avancer par correspondance, soumis pour l'instant au bon vouloir d'un maire qui n'est peut-être pas obligé d'aller recopier un acte de naissance datant de 1885 et de rechercher si éventuellement il n'y aurait pas eu un mariage environ un an auparavant...J'espère qu'il sera très gentil...Ceci dit, mon père est né treize mois après le mariage de ses parents. L'honneur est sauf... Pour mon frère ainé aussi, les délais ont été  respectés..
L'acte de mariage de mes grand-parents renferme des indications intéressantes. Je l'ai lu à mon père en lui faisant commenter au fur et à mesure que les noms des participants étaient cités. "Les untels habitaient là, la tante A. s'est mariée avec B et ils ont eu trois enfants, le demi-frère de C est mort à la guerre 14, sa tombe est tout de suite à droite près du mur en entrant dans le cimetière de D., etc..."
Il me donne envie d'aller voir les villages qu'il a connus, les cimetières où sont enterrés mes ancêtres, les rues où les maisons de son enfance existent encore et je suis vraiment frustré de ne pas pouvoir lui demander de me désigner exactement "La Maison" où tout a commencé pour lui, sur les photos  que je peux recevoir facilement sur mon écran grâce à Streetview...

Après le repas il a tenu à faire une sieste. Quand un peu plus tard nous sommes allés nous promener au bord de la mer, il a fait une halte dans la descente. Ses forces le quittent tout doucement. Magnifique paysage. La mer comme un lac. Poursuite de la balade le long de la jetée. Retour tranquille avec deux poses. Papotages  avec un habitant du village...


vendredi 5 septembre 2014

Chemin de croix...

Comment fait-il pour tenir? 
Encore une avalanche de mauvaises nouvelles aujourd'hui, dont ce sondage qui le donne battu par Marine Le Pen au second tour, le niveau global de la gauche à l'étiage de 31%, l'annonce d'un nouveau brûlot contre lui publié bientôt par Delphine Batho., une popularité à 13%.
J'ai dû en oublier. Ah oui, ce ministre qui doit démissionner parce qu'il ne déclare pas  ses impôts.
J'espère que Hollande est  bien entouré affectivement. C'est le moment pour ses enfants de monter en première ligne et d'aller lui apporter beaucoup de réconfort. Il lui faut absolument de l'aide sinon il sombrera, Giscard avait dû consulter un psy pour moins que cela.

Nous avons besoin qu'il tienne. C'est notre rempart contre le chaos. La droite est en friche et personne  n'y est prêt pour prendre la relève. Seule Marine Le Pen fanfaronne et se propose à gouverner tout de suite. Pour  ruiner la France...

Étrange moment. La gauche archaïque se meurt, Mélenchon a baissé les bras, l'écologie se décompose, les ouvriers sont partis au front national, tandis que la gauche moderne s'enfante dans la douleur à coup de soubresauts insensés. Quand à Hollande, il a souffert sous Trierweiler, a été crucifié, est mort, a été enseveli, est descendu aux enfers d'où le troisième jour il va ressusciter des morts et  montera au ciel....

Courage Hollande.....