jeudi 27 août 2015

Du canon de 75...

Je ne vais pas m'étendre sur cette frange ( et fange aussi, soyons réalistes ) de l'église catholique qui va donner un petit coup de pouce à la Maréchal-nous-voilà pour l'aider à conquérir la région PACA aux prochaines régionales, tout ceci sous les bons auspices de Mgr REY  évêque de Toulon, je ne vais pas en raconter davantage sur ce musulman  radicalisé qui a égorgé sa petite amie parce qu'elle ne voulait plus de lui, je ne vais pas dire grand chose de ce type qui a assassiné deux innocents en direct  pour se venger d'avoir été licencié, ou de ce septuagénaire qui a réglé une vieille querelle en tuant quatre personnes, je ne vais pas m'étendre sur ces paysans qui projettent de bloquer Paris avec 1000 tracteurs parce que leurs affaires ne vont pas très bien, mais je vais en tirer la conclusion qu'il faut que je fasse quelque chose.
Je dois m'armer.
J'ai un marteau, trois cutters, des couteaux de cuisine, un restant de déboucheur liquide, une perceuse à percussions, mais est-ce suffisant pour faire reconnaître mes droits et mes avantages, imposer aux autres le respect qu'ils me doivent et les faire taire définitivement si je ne suis pas d'accord avec eux?
La perceuse par exemple. Pas si facile. Je dois d'abord trouver une prise de courant, ensuite il me faut immobiliser la personne, bien l'attacher, avant de lui trépaner le crâne... Ce n'est pas si évident que cela.
Les cutters. Il faut viser juste. Couper d'artère fémorale d'un coup demande un certain entrainement que je n'ai pas.
Le déboucheur liquide, c'est comme la perceuse: il faut immobiliser la personne et lui faire ouvrir la bouche avant de verser la soude dedans. Pas évident qu'elle soit d'accord. Par contre, il n'y a pas besoin de prise de courant...
Quand aux tracteurs, à 100000 euros l'unité, c'est hors de  mes moyens...

Ce qu'il me faudrait c'est un bon vieux canon de 75. Ça bouzille, ça écrabouille et ça a fait ses preuves. J'en installe un dans mon entrée et là, respect. Le mec qui rentre et qui n'est pas d'accord, je lui envoie un boulet dans la cage thoracique à bout portant. Il n'a pas le temps de dire ouf qu'il est déjà forcément de mon avis, rétamé, en mille morceaux. Notez bien que c'est efficace aussi contre les tracteurs et qu'il n'y a pas besoin de prise de courant...
Un must ce canon de 75. Aux prochaines brocantes, je vais essayer de m'en trouver un....

lundi 24 août 2015

De l'islam....

Je suis  toujours sidéré par les événements du Thalys. Encore une fois !  Et ça aurait pu être un carnage. Une issue incroyable et des hommes courageux comme on ne peut l'imaginer. J'espère qu'ils seront tous honorés, décorés, car ce qu'ils ont fait est unique.

Une fois encore l'islam, dans sa mouvance salafiste cette fois-ci,  a armé un fou furieux. Nous avons des mosquées salafistes chez nous en France. Cette religion me gave. Comment peut-on être musulman de nos jours?  Une religion des ténèbres, archaïque, moyenâgeuse,  haineuse qui prétend étendre son aire d'influence par la violence.

Je suis toujours à me demander ce que le monde musulman apporte à l'humanité. Combien de découvertes essentielles, combien de prix Nobel,  quelles grandes universités,  quels centres de recherches, combien de brevets d'inventions, combien de vaccins, combien de médicaments, quels grands livres, quels opéras, quelles œuvres d'art, combien d'hommes de paix, quelles luttes pour les droits des femmes, quelles actions contre la misère, quels efforts pour l'éducation...? 
Au contraire, certains états musulmans soutiennent toujours  le terrorisme, ont encore  des esclaves, décapitent les homosexuels, et même chez nous nous avons des bâchées enfermées dans un carcan vestimentaire... L'islam, qu'ils se le gardent, mais le problème, c'est qu'ils exportent leur vision du monde partout...

Nous sommes arrivés à la vitesse de croisière d'un attentat tous les deux mois, Charlie hebdo en janvier, l'église de Villejuif en avril, le décapité de Saint-Quentin-Fallavier en juin, le Thalys en août, sans compter les attentats déjoués avant que les auteurs ne commettent aucun crime...  

Foutre la merde sur terre semble être le but de cette religion. Merci l'islam...

vendredi 21 août 2015

News

Je me suis  déconnecté de la politique. J'ai le sentiment d'un éternel recommencement sans aucun renouvellement, sans aucune idée neuve, et c'est souvent digne du grand guignol. Des poses, des postures, des discours tout faits, et une fuite en avant, terrible, qui, en ne demandant pas aujourd'hui les sacrifices indispensables en nous laissant faussement espérer que tout ira mieux demain et faisant croire que les problèmes se règleront comme par enchantement car la croissance reviendra, nous expose au pire des cataclysmes, façon crise grecque...  La croissance, le Saint Graal....

On rêve là. Il n'y a aucune raison pour que la croissance revienne: pas de technologie nouvelle en vue, pas de nouvelle ressource énergétique en vue, au contraire épuisement des énergies fossiles, les besoins  de la population sont globalement satisfaits, la dette plombe toute initiative d'importance... Augmenter un PIB dans ces conditions me semble impossible. Les politiques nous racontent des balivernes et nous demandent qu'on les croie. Pas un seul n'a le courage de poser la réalité sur la table et de d'adapter la politique aux exigences de la situation réelle du pays. La dette continuera d'augmenter jusqu'à ce qu'elle explose..  Belle perspective...

Inutile de dire que les histoires sordides de la famille Tartempion, ou de ce qu'il en reste, ne m'affectent en rien. Cette pantalonnade grotesque illustre le niveau atteint par la politique dans certains partis. Je veux juste remarquer que ce que la Marine est capable de faire à ses proches, et vice versa d'ailleurs, elle est capable de nous le faire aussi. Voudriez-vous être le père? Voudriez-vous être la fille? Non, merci...

Je dois quelques nouvelles de mes histoires dentesques. Les provisoires sont posées et je suis passé hier chez la prothésiste pour régler les questions de couleur. C'est un chapitre qui devrait être clos d'ici une semaine...

lundi 17 août 2015

De l'andouillette..

En bon citoyen face à la crise du porc  j'ai acheté deux andouillettes de Troyes et deux tranches de pâté de campagne en faisant mes courses tout à l'heure. Son côté haram m'enchante également face aux moyenâgeux rétrogrades qui ne consomment pas cette viande pour des raisons religieuses. Vu tous les produits transformés qu'on tire du cochon, je suis bien certain qu'ils en mangent sous d'autres formes, mais passons...
Le côté négatif c'est le taux de graisses de la viande de porc  et leur apport calorifique, et pour ne citer que les seules andouillettes, eh bien, je regarde... Eh non, leur emballage ne me renseigne en rien. Seule indication leur poids, 150g chacune, et leur conservateur, le nitrite de sodium. Elles ont déjà été cuisinées 5 heures au court bouillon, mais  je les repasserai au grill jusqu'à leur éclater la peau après qu'elles aient pris une belle couleur..
Combien de kilocalories?  276 ( au centième près ) pour 100 grammes m'apprend un site sur internet ou 351 la pièce ( 351 : précision tout aussi ridicule )  me claironne un autre. Ils sont en désaccord car 276 x 1,5= 414.  Je vais retenir ce chiffre, 400 kilocalories par andouillette. C'est beaucoup quand on ne doit en avaler  que 2000 par jour..., mais c'est deux fois moins que le chocolat qui est un véritable amplificateur de formes, ce qui fait que  conserver un  indice de masse corporelle de 25  demande beaucoup d'abnégation quand on adore le chocolat...... et les andouillettes...
Quelques recherches concernant le nitrite de sodium m'apprennent que c'est supposé être cancérigène. C'est aussi un antidote en cas d'intoxication au cyanure et quelque part c'est  utile de le savoir... Rappelons qu'on peut s'empoisonner au cyanure bêtement en mangeant 25 noyaux de pêches ou 50 amandes amères ce qui pourrait arriver à certains esprits dérangés et particulièrement gloutons... Donc dans ce cas, manger en même temps une bonne andouillette protège..
Son côté "abats" fait que peu de gens l' aiment. Ce n'est pas un morceau noble. Je les mange souvent seul. Une sorte de plaisir solitaire, ce n'est pas le seul, que j'accompagne  de vin d'Alsace.


mercredi 12 août 2015

De la Bible...

Ma visite à la clinique dentaire fut très décevante. On a commencé par me donner une heure d'ouverture erronée, ensuite, après passage par différents guichets et la constitution d'un dossier très administratif, les secrétaires ne manquent pas, j'ai consulté pour m'entendre dire que les soins seraient bien plus longs et ne commenceraient pas avant septembre... Pour cette annonce, on m'a quand même fait payer une consultation,  ce qui me désole pour la Sécu car cette facture n'avait rien de justifié... La France est administrée, c'est sûr....

Pour le reste c'est presque le calme plat. Il fait toujours très chaud et je pense que cet été sera exceptionnel. Il faudrait de l'eau maintenant car les récoltes risquent fort d'être mauvaises... Mais que fait le pape qui est en lien direct avec Dieu? Même pas une neuvaine pour faire pleuvoir...

Une association a attaqué l’évêque de Coire, Vitus Huonder, un fou furieux du calice qui avait appelé, il y a quelques jours, à  rétablir la peine de mort pour les homosexuels , " si un homme couche avec un homme comme on couche avec une femme, .., ils seront punis de mort..", suivant les prescriptions de la Bible, ce  livre fossile qu'on devrait brûler pour toutes les conneries qu'il raconte....
Dire que j'en ai une dans ma bibliothèque. Je la sors... Un petit tour dans le Lévitique où j'apprends qu'il ne faut pas manger de lapin, de lièvre, de caméléon ( quelle idée !), mais que les sauterelles c'est autorisé. Bon appétit ! Quand aux tatouages, il est écrit "vous n'imprimerez pas de figures sur vous"... Je sens que je vais m'en faire un, juste par esprit de contradiction...
Autre recommandation citée plusieurs fois:" si une femme s'approche d'une bête pour se prostituer à elle, tu tueras la femme et la bête". On voit que la Bible aborde tous les cas possibles. Je ne sais pas si dans l'histoire de l'humanité une seule femme s'est un jour une seule fois prostituée à une bête, mais la Bible l'a prévu. Ses rédacteurs ( l'Eternel ? ) avaient un grain, c'est sûr.... Qu'en pense l'évêque de Coire?
Bon, assez pour aujourd'hui.  Je vais la remettre à sa place, en zone désinfectée, entre un livre de dessins de Tom of Finland et un livre de photos d'hommes nus. Je tiens à garder le contrôle....
 

dimanche 9 août 2015

En stage....

Malaise vagal a dit le médecin, pas de place avant le 18 août a dit le dentiste. La période est vraiment mal choisie... Je tenterai demain la clinique dentaire où l'on peut aussi recevoir des soins. Ce sont eux qui prennent en charge les cas difficiles et j'avais été les voir il y a des années pour une extraction très délicate que n'avait pas voulu tenter mon dentiste, intervention qui a duré environ deux heures, menée par un professeur de la Faculté avec des étudiants tout autour, et au cours de laquelle il a quand même touché un peu mon nerf dentaire... J'ai une longue histoire avec mes dents, et cette fois-ci, pour l'instant,  je fais un stage de sans-dent, ce qui n'est pas très agréable. Mais bon, je survivrai...

Brocante ce matin. J'ai seulement rapporté un tout petit cadre typique du milieu du 19e et en rentrant j'ai mis dedans la photo des deux servantes, photo  qui m'émeut toujours. Je recopie ici ce que j'avais écrit le 9 juillet 2010. "J'ai retrouvé ce ferrotype de 1895 dans le capharnaüm. J'imagine le colporteur passant de village en village au moment des fêtes. Il a posé deux planches dans la boue et déployé son décor peint. Il enchaîne les photos des villageois dont ces deux demoiselles de 30-35 ans endimanchées et prises de travers. Pourquoi portent-elles un tablier? Des servantes de l'auberge, analphabètes: elles font ce qu'on leur dit de faire. Mais pourquoi se tiennent-elles si rapprochées? Mystère, cette dernière question restera à jamais sans réponse..."

Allez, encore une fois pour qu'on ne les oublie pas....



jeudi 6 août 2015

Sidérant...

Je ne croyais pas si bien dire hier en titrant "mourir un peu". Dans la soirée j'ai fait un malaise et suis tombé comme une masse sur du carrelage, inconscient, genre malaise vagal..... J'ai repris mes esprits quelques secondes plus tard avec de drôles de sensations dans la bouche. Bilan trois dents de devant cassées. 
Du coup mon séjour va être abrégé, je file demain chez le dentiste, il a du travail.... Le médecin peut-être, également...
"On n'est rien" a souligné mon ex-épouse, effrayée. C'est un fait.  Pour la rassurer j'ai ajouté que si j'étais mort, ça aurait été la mort la plus parfaite qui soit, sans rien voir venir, ni sans me rendre compte de rien... Un retour au vide des plus souhaitables à chacun d'entre-nous....



mercredi 5 août 2015

Mourir un peu...

Je quitterai l'Île tout à l'heure, et donc vais mourir un peu...C'est sûr que chaque départ est un arrachement, petit ou grand, à une vie, un lieu, des gens auxquels on est attaché...
Je poursuis le voyage pour faire ma petite semaine annuelle de garderie de mes  petits-enfants, pendant laquelle je cultiverai mon art d'être grand-père, avant de rentrer au Sanctuaire.
Je suis venu avec un diapason. Je ne sais pas le succès qu'il aura, mais je me suis dit au départ du voyage que c'était peut-être le moment de commencer le solfège, ce qui a peut-être été fait à l'école,  et d'expliquer ce que c'était qu'un son et comment on arrive à les organiser entre-eux. Le radiomètre de Crookes que j'avais apporté dans un précédent voyage, gadget amusant, a plu au petit: il en a retenu le nom et vaguement les explications de son fonctionnement. Ces enfants adorent apprendre et être étonnés..
J'ai eu le temps, au cours de ce bref séjour, de faire mon habituel tour aux Emmas mais je n'ai rien trouvé. Par contre, dimanche, de manière totalement fortuite, je suis tombé sur cette belle jardinière fin 19e avec son très beau décor art nouveau... Un bel objet...



dimanche 2 août 2015

Fêtes de Bayonne, choses vues...

Après deux jours passés à Paris, arrivée samedi en début d'après midi en l'Île pour un séjour éclair. J'avais prêté l'Antre durant une semaine à mon ex-épouse. Plage en ex-couple pour commencer et ensuite puisque c'était l'occasion, tout seul comme un grand, dans la tenue règlementaire blanche et rouge qui lui fit dire "habillé comme ça, tu fais dix ans de moins", petite virée aux fêtes de Bayonne, cet étonnant rassemblement de centaines de milliers de personnes qui s'amusent, déconnent et s'alcoolisent au fur et à mesure que la nuit avance. Délires en tous genres .... Quelques photos....



Tout de suite dans l'ambiance en arrivant avec ce festayre en couche culotte, même pas obligé de la sortir pour se soulager...




La Conchita Baïona, 1m95 avec les talons, 90 kilos,  les jambes bien galbées, a mené la soirée avec brio, ce qui ne m'a pas empêché d'aller voir ce qui se passait ailleurs dans la ville.


Après avoir réussi à remonter la redoutable rue Pannecau bourrée à bloc avec un bar à visiter tous les  deux mètres, ils nous l'ont fait façon pyramide humaine, trois garçons en dessous et des filles qui montent par dessus, équipage hautement branlant...,


ou façon feux rouge en grimpant tout en haut pour régler la circulation,


ou encore façon, je me lâche, je vous dévoile tout et je me promène comme ça,


ou bien façon tapis roulant avec nos petits bras



et pourquoi pas façon Superman, je vole dans les airs,


ou alors façon, je ne sais plus où j'en suis, j'ai beaucoup trop bu....  Bref, des sacrés moments....

Je ne suis pas rentré trop tard. Aujourd'hui repas avec mon père. Mon ex est repartie....